Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: la hausse s'impose avec l'accalmie sur les taux

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York devrait repartir à la hausse jeudi matin sur fond d'apaisement des rendements obligataires, même si les craintes d'une entrée en récession sont loin d'avoir disparu.


Une demi-heure avant l'ouverture, les contrats "futures" sur les grands indices new-yorkais avancent de 0,2% à 0,6%, annonçant un début de séance plutôt favorable.

Dans l'immédiat, les investisseurs semblent rassurés par le repli des rendements obligataires qui apaisent les inquiétudes sur les taux d'intérêt au lendemain d'une prise de parole sans surprise du président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, au Sénat.

Le patron de la Fed, qui s'exprimera à nouveau aujourd'hui devant la commission des services financiers de la Chambre des représentants, ne s'est pas montré plus agressif que lors de sa conférence de presse de la semaine passée.

"Avec la menace d'une récession qui plane, on voit que les investisseurs se montrent de plus en plus sceptiques quant à la capacité de la Fed à pousser beaucoup plus en avant sa politique monétaire restrictive", estime un trader.

Conséquence, les rendements des emprunts d'Etat américains poursuivent leur repli ce matin, le dix ans retombant sous la barre de 3,10% pour la première fois depuis le début du mois.

La perspective d'un ralentissement de la croissance incite par ailleurs les investisseurs à aller chercher refuge auprès des obligations à plus long terme, jugées protectrices dans un contexte économique moins porteur.

Entre les craintes liées à la récession et la perspective de plus en plus réelle de la "stagflation", les investisseurs ont privilégié les rendements sûrs au détriment des marchés d'actions ces derniers mois.

Mais le léger sursaut affiché depuis le début de la semaine montre que les opérateurs sont à l'affût de la moindre occasion pour revenir sur les actions, investir à bon compte et surtout ne pas rater le train d'un éventuel rebond.

"Les valorisation des actions (PER) ont déjà chuté dans une ampleur cohérente avec le scénario d'une récession", souligne-t-on chez Edward Jones.

"Pour nous, une grande partie du chemin le plus difficile a été parcourue", ajoute le gestionnaire de fonds américain.

L'annonce avant l'ouverture d'une légère baisse des inscriptions hebdomadaires au chômage la semaine passée n'a pas eu de véritable impact sur les "futures" sur indices.

La statistique a diminué lors de la semaine du 13 juin pour s'établir à 229.000, contre 231.000 la semaine précédente, selon les chiffres du Département du Travail.

Le marché attend maintenant la publication de l'indice préliminaire PMI de S&P Global, qui devrait avoir reflué au mois de juin.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.