Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: sans tendance après les secousses de la veille

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York évolue sans tendance claire jeudi en début de séance, portant encore les stigmates de l'agitation des derniers jours en dépit d'une détente au niveau des rendements des emprunts d'Etat.


En fin de matinée, le Dow Jones se replie de 0,4% à 31.714,2 points tandis que le Nasdaq Composite avance de 0,2% à 11.387,4 points.

La crainte d'une accélération du resserrement monétaire amorcé par la Fed a été nourrie hier par les derniers chiffres de l'inflation, qui n'ont montré qu'un très léger fléchissement des prix à la consommation au mois d'avril.

D'abord hésitante, la Bourse de New York avait fini par plier mercredi sous le poids de ces chiffres jugés peu rassurants. Au coup de cloche final, le le Dow Jones perdait 1% et le Nasdaq Composite 3,2%.

Après ces secousses, la prudence domine toujours sur les marchés, où les investisseurs préfèrent se replier sur les actifs jugés les moins risqués.

Sur le marché obligataire, ce mouvement se traduit par une détente du rendement des Treasuries à dix ans, à 2,86%, loin du pic de 3,20% établi en début de séance.

Sur le marché des changes, le billet vert est également recherché, et se traite autour de 1,0410 face à l'euro, après un nouveau plafond annuel de 1,0380.

L'indice VIX qui mesure la volatilité du S&P 500, souvent baptisé "indice de la peur", recule un peu mais reste, à 32,4 points, au-dessus du seuil des 30 points qui indique une volatilité toujours très forte.

Du côté des indicateurs, l'annonce, ce matin avant l'ouverture, d'un indice des prix producteurs légèrement inférieur aux attentes a eu peu d'effet sur la tendance.

Selon le Département du Travail, les prix à la production ont augmenté de 0,5% en avril par rapport au mois précédent, et de 0,6% hors alimentation, énergie et services commerciaux.

Sur les douze mois écoulés, la hausse des prix producteurs s'établit ainsi en avril à 11% en données brutes et à 6,9% hors alimentation, énergie et services commerciaux, contre +11,5% et +7,1% respectivement en mars.

Côté emploi, le nombre d'inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage n'a que très légèrement augmenté la semaine dernière, à 203.000 contre 202.000 une semaine plus tôt.

Sur le front des valeurs, Disney s'inscrit en baisse de 1,5% après avoir publié hier soir un bénéfice inférieur aux attentes pour son deuxième trimestre, clos début avril.

Ford (-1,1%) mais surtout GM (-4%) décrochent suite à une double dégradation des analystes de Wells Fargo, qui recommandent de "sous-pondérer" les deux titres face à l'envolée des coûts de fabrication des véhicules électriques.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.