Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: la prudence domine, Powell sans surprise

(CercleFinance.com) - Wall Street s'inscrit en baisse mardi matin suite à des déclarations du président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell, semblant ouvrir la voie à de futures hausses de taux.


Un peu plus d'une heure après l'ouverture, le Dow Jones recule de 0,7% à 35.824,2 points, tandis que le Nasdaq Composite abandonne près de 0,4% à 14.887,7 points.

Le climat est à la prudence avec l'audition de Jerome Powell devant le Sénat, au cours de laquelle le président de la Réserve fédérale a réaffirmé le ton "faucon" qu'il utilise depuis plusieurs mois.

Dans sa déclaration liminaire, le patron de la Fed a souligné que l'économie américaine croissait à son rythme le plus rapide depuis de nombreuses années et que le marché de l'emploi était "solide".

"Nous allons utiliser les outils à notre disposition pour soutenir l'économie et le robuste marché du travail tout en empêchant la remontée de
l'inflation de trop s'enraciner", a-t-il prévenu.

Sa posture semble confirmer la perspective d'une première hausse de taux dès le mois de mars, suivi d'au moins deux autres relèvements cette année, voire trois si l'on se réfère aux dernières projections de Goldman Sachs.

Sur le compartiment obligataire, le mouvement de détente des taux américains n'est pas suffisamment significatif puisque le rendement des Treasuries à dix ans n'amorce qu'un repli en direction de 1,78%.

Ce niveau reste néanmoins supérieur aux plus hauts observés fin mars 2021 et proche de plus hauts de deux ans, c'est-à-dire depuis l'apparition de la pandémie.

Alors que les anticipations inflationnistes deviennent un sujet central, les intervenants de marché suivront avec grand intérêt, demain, les derniers chiffres de l'inflation aux Etats-Unis.

Les opérateurs savent en effet que des données supérieures au consensus pourraient entraîner une nouvelle hausse des rendements des emprunts d'Etat et raviver les craintes sur de futures hausses de taux.

De surcroît, les investisseurs semblent ne pas trop vouloir s'engager avant le démarrage de la "saison" des résultats trimestriels, dont le coup d'envoi sera donné vendredi par les publications géants bancaires JPMorgan Chase, Citi et Wells Fargo.

Aucun indicateur important n'est attendu ce mardi et l'actualité des valeurs est pour l'instant loin d'être intense.

A ce stade, ce sont surtout les changements de recommandation des analystes qui animent la cote.

IBM lâche ainsi plus de 3,5% dans le sillage d'une dégradation d'UBS tandis que Tesla grignote 0,1% à la faveur d'un relèvement d'objectif de Morgan Stanley.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.