Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: prise de risque évitée en attendant JPMorgan

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait ouvrir sans grand changement mercredi matin, les investisseurs s'abstenant de toute prise de risques alors que démarre aujourd'hui la saison des résultats trimestriels.


Vers 8h15, le contrat "future" sur l'indice CAC 40 - livraison octobre - recule de 8,5 points à 6539 points, annonçant un début de séance en très léger repli.

Après la séance soporifique de la veille, les intervenants de marché devraient encore éviter de trop s'engager avant une saison des résultats qui s'annonce, comme souvent, décisive.

Fidèle au poste, c'est le géant bancaire américain JPMorgan Chase qui ouvrira le bal des publications ce mercredi avant l'ouverture de Wall Street.

L'établissement new-yorkais devrait, selon le consensus, annoncer un bénéfice de 2,98 dollars par action, avec des prévisions d'analystes qui s'étagent, pour le moment, entre 2,58 et 3,31 dollars par titre.

Déboussolés par l'accumulation de mauvaises nouvelles au cours des dernières semaines, les opérateurs espèrent retrouver un peu de sérénité avec cette saison des résultats qui va leur permettre de se recentrer sur les fondamentaux.

D'après les données FactSet, les bénéfices des entreprises qui composent le S&P 500 devraient avoir augmenté de 27,6% au troisième trimestre.

Les investisseurs seront également attentifs à la publication, en début d'après-midi, des chiffres de l'inflation américaine pour le mois de septembre, qui seront scrutés de près dans la perspective d'une réduction du soutien à l'économie de la Réserve fédérale ("tapering").

A près de 5,5% sur un an, l'inflation reste élevée aux Etats-Unis et devrait demeurer dans cette zone jusqu'à la fin 2021, ce qui constitue un motif de préoccupation pour la Fed qui espérait un repli plus précoce.

"Le moins qu'elle puisse faire pour ne pas attiser la surchauffe est d'arrêter ses achats d'actifs, qui ne sont plus vraiment justifiés", expliquent les économistes d'Oddo BHF.

"Le rythme de l'emploi a été décevant en août et septembre mais il n'est pas assez faible, pensons-nous, pour empêcher de lancer le tapering à la prochaine réunion", soulignent-ils.

Avant cela, les investisseurs auront pris connaissance, en fin de matinée, des derniers chiffres de la production industrielle en zone euro, qui devraient confirmer que les tensions pesant sur l'offre (pénurie de matériaux et/ou de main-d'oeuvre) freinent l'activité, en particulier dans le secteur automobile.

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.