Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: se rapproche des 5800, PMI européens à la hausse

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris retrouve sa physionomie habituelle -haussière- du lundi (avec +1,3 à +1,6%), lequel coïncide avec la première séance du mois de mars, ce qui est propice aux repositionnements après la petite vague de liquidation survenue vendredi.


Mais les volumes restent étrangement faibles avec à peine 1,3MdsE échangés en 6 heures de cotations (à 200 millions à l'heure), ce qui trahit un manque de conviction des acheteurs mais plus certainement encore, une large absence des vendeurs.

Toutes les places profitent d'un léger mouvement de détente sur le marché obligataire, l'Euro-Stoxx50 progresse de près de 1,4% points à 3.685 points.

Wall Street est attendu en hausse de +1% alors que le rendement des Treasuries à 10 ans reflue de 2Pts de base à 1,43% Outre-Atlantique.

En Europe, le Bund allemand de même échéance affiche -6Pts à -0,325% tandis que l'OAT française repasse de -0,011% à -0,086% (un écart de -7,5Pts).

La récente accélération de la remontée des rendements obligataires pousse les marchés d'actions à la baisse car elle traduit une augmentation des anticipations d'inflation susceptibles de laisser craindre un resserrement de la politique monétaire.

Les investisseurs vont donc continuer à surveiller de près les indicateurs économiques au cours des jours qui viennent, avec l'espoir qu'ils écartent la perspective d'une surchauffe de l'économie, notamment aux Etats-Unis.

La matinée a été animée par les chiffres définitifs des enquêtes PMI sur le secteur manufacturier en Europe.

L'indice PMI final pour l'industrie manufacturière de la zone euro, calculé par IHS Markit, s'est établi à 57,9 en février, chiffre révisé par rapport à une estimation flash de 57,7, et après 54,8 en janvier.

Le secteur manufacturier français a enregistré au mois de février sa plus forte croissance en plus de trois ans, montrent les résultats définitifs de l'enquête IHS Markit publiés lundi. Il s'est établi à 56,1 le mois dernier, en hausse par rapport à la première estimation ("flash") de 55 et les 51,6 du mois de janvier.

Les données préliminaires pour le mois de février avaient plutôt surpris favorablement les marchés, donnant lieu à une vague de révisions à la hausse concernant la croissance du PIB mondial en 2021.
En Allemagne le PMI grimpe de 57,1 vers 60,7 et au Royaume Uni, l'embellie apparaît bien plus modeste (de 54,1 vers 55,1).

Si les indicateurs économiques ne parvenaient pas à rassurer les investisseurs, les banques centrales seraient forcées d'intervenir afin de plafonner la remontée des rendements obligataires, préviennent les analystes.

Aux Etats-Unis, plusieurs hauts responsables de la Fed ont justement prévu de s'exprimer cette semaine.

A Paris, le secteur aérien domine clairement les débats avec Airbus +4%, Thalès +3,7%, Safran +3,1%.
Danone (+1,3%) annonce être parvenu à un accord avec COFCO Dairy Investments Limited en vue de la conversion de sa participation dans le groupe chinois Mengniu Dairy Company Limited, actuellement détenue indirectement, en une participation directe.
Danone annonce également un programme de rachats de titres et le sort du PDG Emmanuel Faber est désormais entre les mains du conseil d'administration.

Euronext confirme avoir été approuvé par la Commission européenne, en vertu du règlement de l'UE sur les concentrations, en tant qu'acheteur approprié pour le projet envisagé d'acquisition du groupe Borsa Italiana.

Europcar Mobility Group annonce avoir finalisé la restructuration financière de son bilan, grâce à la réalisation des dernières étapes prévues par le plan de sauvegarde financière accélérée arrêté par le Tribunal de Commerce de Paris, le 3 février dernier.

Le marché français total des voitures particulières neuves de tous les constructeurs automobiles a baissé de 20,9 % en février 2021, à nombre de jours ouvrés identique (20 jours) selon le CCFA avec 132 637 immatriculations.

Les ventes de voitures particulières du groupe Stellantis (+2,3%) ont baissé de 25,6 % en février, à 48 738 unités (-17,2 % pour Peugeot à 26 750 unités, -35,7 % pour Fiat à 2 630 unités,), tandis que celles du groupe Renault ont diminué de 22,2 %, à 28 376 unités (- 35,1 % pour la marque Renault à 18 734 unités) indique le CCFA.

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.