Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: reste proche des 5760, indices US attendus en hausse

(CercleFinance.com) - L'indice CAC 40 a effectué un bref test des 5.
800 vers 11H30 avant de revenir osciller étroitement autour du point d'équilibre, vers 5780 points.

L'Euro-Stoxx50 qui avait nettement sous-performé Paris la veille avance de +0,4% alors que la Bourse de New York devrait rouvrir en légère hausse au lendemain d'une séance volatile qui avait vu le Nasdaq perdre plus de 3% avant de limiter la casse à -0,5%, certains gros fonds très spéculatifs comme Ark Capital ayant annonce des gros rachats de titres Tesla (le titre ayant plongé de -10% en séance et accusant plus de 33% de repli depuis ses récents sommets).

Le Nasdaq Composite avait réduit sa perte à -0,5% mais n'avait pas comblé un second "gap" baissier sous les 13.500 points : il a menacé durant quelques minutes d'enfoncer les 13.000 points mardi.

Pour les analystes techniques, une cassure des 12.985 points au cours des jours qui viennent validerait une accélération baissière qui semble déjà s'être enclenchée.

Les tensions sur le compartiment obligataire demeurent en effet bien présentes et constituent toujours la principale source de préoccupation des investisseurs.
Le phénomène risque de revenir au-devant des préoccupations ce mercredi avec des taux longs US à 1,42% et une nouvelle correction sur les marchés obligataires européens: nos OAT affichent un rendement de -0,022% (+4Pts), le pire niveau depuis août dernier, les Bunds résistent un peu mieux à -0,295% (+2Pts).

Les taux longs américains n'ont pas pu se détendre hier après la publication d'un indice de confiance du consommateur qui s'est amélioré plus fortement que prévu au mois de février, selon le Conference Board.

Par ailleurs, Jerome Powell, le président de la Fed, n'a pas complètement détendu l'atmosphère sur la question de l'inflation lors de son audition bi-annuelle devant le Sénat américain.

"Nous pensons que les investisseurs doivent se préparer à une persistance des débats concernant l'inflation, ce qui pourrait entraîner des épisodes de volatilité", prévient Mark Haefele, le directeur des investissements de la branche gestion de fortune d'UBS.

Sur le plan macroéconomique, la journée sera ponctuée par la publication des ventes de logements neufs aux Etats-Unis.
Après leur sursaut de l'été dernier, la progression des ventes de maisons neuves s'était modérée à la fin de l'année 2020, même si la tendance de fond reste toutefois clairement haussière.
Le Dollar reprend quelques fractions (+0,2%) face à l'Euro qui recule vers 1,2120

Selon les chefs d'entreprise interrogés par l'Insee, le climat des affaires en France fléchit légèrement en février : à 90, l'indicateur synthétique perd un point et reste, de ce fait, nettement au-dessous de sa moyenne de longue période (100).

A Paris, Accor (+2,2%) publie un résultat net part du groupe en perte de 1,99 milliard d'euros au titre de 2020, contre un bénéfice de 464 millions l'année précédente, pour un excédent brut d'exploitation (EBE) passé de +825 à -391 millions d'une année sur l'autre.

Solvay fait part d'un bénéfice net sous-jacent en contraction de 42,5% à 618 millions d'euros et d'une marge d'EBITDA sous-jacent en baisse d'un point à 21,7% en 2020, pour un chiffre d'affaires en recul de 12,5% à 8,96 milliards (-10% en organique).

Worldline publie un résultat net part du groupe normalisé (hors éléments exceptionnels) en croissance de 20,2% à 361 millions d'euros et une marge d'EBO (excédent brut opérationnel) en amélioration de 60 points de base à 25,5%, au titre de l'année écoulée.

Le résultat net du Groupe Scor ressort à 234 millions d'euros en 2020. Les primes brutes émises atteignent 16 368 millions d'euros en 2020, en hausse de 1,8 % à taux de change constants par rapport à 2019 (+ 0,2 % à taux de change courants).

Berenberg réaffirme sa recommandation "achat" sur Aéroports de Paris (ADP) avec un objectif de cours relevé de 110 à 115 euros, déclarant "continuer à préférer les aéroports aux compagnies aériennes pour jouer la réouverture des voyages".

Oddo confirme son conseil de surperformance sur le titre Bolloré et relève son objectif de cours à 5,2 E (contre 3,8 E) suite à l'opération de distribution de 60% d'UMG par Vivendi.

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.