Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: aucun relais à la hausse dans l'immédiat

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait ouvrir en légère baisse mardi, comme l'ensemble des places européennes, dans le sillage de Wall Street la veille, les incertitudes entourant la politique américaine et la situation sanitaire globale rendant les actions moins attractives.


D'après les premières indications disponibles, notamment chez les courtiers, l'indice CAC 40 devrait débuter sur un repli de l'ordre de 0,1%, autour de 5583 points.

Les investisseurs semblent décidés à prendre quelques bénéfices après une fin d'année 2020 en fanfare et dans l'attente d'un indicateur économique important aux Etats-Unis.

Hier, le CAC 40 avait réussi à conserver une avance de 0,7%, sans toutefois se maintenir au-dessus des 5600 points, une petite déception sachant que les valeurs françaises avaient débuté la journée en forte hausse (+1,8% dans le courant de la matinée, avec un zénith à 5656 points).

L'euphorie initiale a été douchée par Wall Street, qui a brutalement inversé la vapeur après avoir signé une nouvelle cascade de records à l'ouverture.

Les marchés américains ont notamment été plombés par la crainte de voir deux sénateurs démocrates l'emporter en Georgie, ce qui pourrait permettre à Joe Biden de disposer de tous les pouvoirs avec la majorité dans les deux chambres du Congrès.

"L'enjeu politique est très important", rappellent les équipes d'Oddo BHF.

"Si les Démocrates gagnent ces deux sièges, chacun des deux partis aura exactement 50 sénateurs et c'est alors la voix de la vice-présidente Kamala Harris qui pourra décider de la majorité", explique la banque privée parisienne.

La tendance a également été pénalisée par la perspective de nouveaux confinements stricts en Europe, en particulier en Allemagne.

Au Royaume-Uni, Boris Johnson a annoncé un reconfinement intégral de niveau 5 - le plus sévère à l'échelle du pays - pour un minimum de six semaines, ce qui signifie un arrêt presque complet de l'activité.

"La nouvelle année a débuté par une séance volatile", rappellent ce matin les équipes de Danske Bank.

"Les compagnies aériennes et les chaînes hôtelières, très affectées par le coronavirus, ont figuré parmi les plus grands perdants de la journée, au même titre que les valeurs dites de rendement, comme les services collectifs et l'immobilier", souligne la banque danoise.

Dans ce contexte d'incertitude, les investisseurs observeront de près l'indice ISM manufacturier pour le mois de décembre aux Etats-Unis, attendu dans le courant de l'après-midi.

Au mois de décembre, l'indice PMI manufacturier était ressorti stable, au voisinage de son pic de l'année (56,5), ce qui semble confirmer que la demande de biens reste soutenue et que l'activité manufacturière peut encore poursuivre son rattrapage.

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.