Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40: surperforme l'E-Stoxx50 grâce à de bons trimestriels

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris en termine sur un gain de +0,6% à 4.
959, c'est à dire dans le bas de la fourchette -en mode camisole algorithmique- 4.955/4.975, mais il surperforme nettement l'Euro-Stoxx50 qui finit inchangé à 3.300Pts.

Les places européennes ne profitent pas de la hausse de Wall Street... ou plus précisément du Nasdaq qui s'envole de +1,1%, le S&P500 affichant des gains voisins de +0,8%... tandis que le Dow Jones ne gagne qu'un quart de point.

La tendance était très positive en Europe dès les 1ers échanges grâce à plusieurs trimestriels "meilleurs que prévus" (ils le sont dans 80% des cas, quelle que soit la conjoncture !), l'enthousiasme s'est doucement éteint au fil des heures.

Les "bonnes surprises" constituent un bon aiguillon haussier alors que les valeurs françaises ressortent d'une série de 5 séances de consolidation d'affilée.

La matinée a été animée par un déluge de résultats d'entreprises, dont les comptes du géant pharmaceutique Sanofi, du groupe chimique Solvay, de CapGemini, Sopra-Stéria, de Kering, de Spie ou Maisons du Monde, du fabricant de matériel électrique Schneider.

L'Europe n'est pas en reste, avec les publications du poids-lourd bancaire allemand Deutsche Bank, de la première banque italienne UniCredit et du numéro un mondial de la chimie, BASF.

Le point d'orgue de cette journée coïncidera avec les annonces de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine ce soir à 20H.

"Elle devrait garder ses paramètres monétaires inchangés (...) mais nous nous attendons à une communication plus "dovish" (c'est-à-dire un biais accommodant)", prédit Thomas Costerg, économiste sénior chez Pictet Wealth Management.

Du côté des statistiques du jour, en juillet 2020, la confiance des ménages dans la situation économique en France baisse à nouveau, au vu de l'indicateur synthétique de l'Insee qui perd deux points à 94, et reste donc en dessous de sa moyenne de longue période (100).

Le solde d'opinion des ménages relatif à leur situation financière passée perd trois points et celui sur leur situation financière future est stable, tandis que la proportion de ménages estimant qu'il est opportun de faire des achats importants baisse légèrement.

Aux Etats Unis, le déficit commercial se contracte à 70,64Mds$ contre 75,3Mds$ (chiffre révisé de -74,34Mds initialement) au mois de mai.
Par ailleurs, les stocks des grossistes se contractent de -2%, les stocks des détaillants de -2,6%.

Ces chiffres "robustes" ne soutiennent pourtant pas le Dollar qui reprend sa glissade face à l'Euro et cède -0,4% vers 1,1770/E, niveau qui se situe proche des récent planchers annuels.
Côté pétrole, baisse surprise de -10Mns de barils des stocks hebdo mais qui ne provoque pas de réaction tranchée: le WTI n'a quasiment pas bronché, affichant une hausse anodine de +0,7% vers 41,3$... comme si le chiffre n'était pas jugé très crédible.

Dans l'actualité des valeurs, CapGemini domine le classement du CAC40 avec +6,5%, devant Kering qui s'envole de près de 4% alors que Gucci a fait mieux que prévu, avec 929 ME d'EBIT récurrent (IS 870 ME), et même après un recul de -50%, maintient un niveau de marge très enviable (30,2%).

" Comme ses pairs, le groupe enregistre une amélioration de ses performances depuis le mois de mai, mais la remontée sera très progressive, loin de pouvoir compenser la contre-performance du S1 sur l'année " rajoute Invest Securities.

La croissance organique des ventes ressort à -44% contre -47 à -50% anticipé par le consensus, grâce à la bonne tenue de la consommation locale en Chine qui a amorti pour partie l'effet des confinements partout ailleurs (ventes détail Chine pour l'ensemble Kering Luxe en croissance de plus de 40%, la Corée et Taiwan ont aussi cru sensiblement).

Sanofi fait part d'un relèvement de ses perspectives de BNPA des activités pour l'année 2020, l'anticipant maintenant en croissance comprise entre 6 et 7% à TCC (taux de changes constants), sauf événement majeurs défavorables imprévus.

Toujours à TCC, le géant de la santé publie au titre du deuxième trimestre un résultat net des activités en augmentation de 5,6% à 1.601 millions d'euros, soit un BNPA en hausse de 4,8% à 1,28 euro (1,18 euro hors revalorisation des actions Regeneron conservées).

Le groupe de services multitechniques Spie (+12%) affiche un EBITA de 93,3 millions d'euros sur les six premiers mois de 2020, correspondant à une marge de 3,1% de la production contre 4,8% au premier semestre 2019.

A 3.022 millions d'euros, la production a baissé de 6,8% (-9% en organique), avec un fort impact des mesures de confinements (-17,1% en organique au deuxième trimestre, partant de -24,9% en avril avec un redressement à -6,4% en juin).

Schneider (+2,9%) voit ses trimestriels salués et bat un nouveau record absolu à 104,5E, malgré une contraction de 22% de son RN au 1er trimestre et une contraction de -10,5% du chiffre d'affaire.

TF1 (+4,8%) publie pour les six premiers mois de 2020 un résultat net part du groupe de 38,4 millions d'euros, en recul de 64,2%, et un résultat opérationnel courant de 67,8 millions, en baisse de 58,4%, avec un impact de la crise sanitaire sur le ROC estimé à 100 millions.

Le chiffre d'affaires semestriel du groupe de médias s'est contracté de 22,9% à 883,5 millions d'euros, le deuxième trimestre ayant été fortement en baisse en raison de l'annulation massive ou de reports de campagnes publicitaires.

Bic (+5,2%) publie un résultat net part du groupe normalisé de 84 millions d'euros au titre des six premiers mois de 2020, contre 108,4 millions l'année dernière, et une marge d'exploitation normalisée en retrait de 3,9 points à 12%.

Air Liquide annonce avoir signé un accord de négociation exclusive avec Sasol en vue de l'acquisition par le groupe français de gaz industriels du plus grand site de production d'oxygène au monde situé à Secunda, en Afrique du Sud.

Dans ce cadre, il exploiterait les 16 unités de séparation de gaz de l'air de ce site, correspondant à une capacité de 42.000 tonnes/jour, en complément de l'unité qu'il y opère déjà actuellement, et lancerait un plan pluriannuel de modernisation de ces installations.


Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.