Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: plus lourd sur le finish, la FED ne rassure pas

(CercleFinance.com) - Wall Street a creusé ses pertes en seconde partie de séance alors que le S&P500 était parvenu à repasser légèrement positif entre 19 et 20H.

Le repli s'est enclenché dès l'entame de l'après-midi et ce fut un toboggan jusqu'à la clôture, qui intervient au plus bas du jour.

Le Dow Jones a lâché -0,77% à 26.379Pts, le S&P500 -0,65% à 3.218 et le
Nasdaq a chuté de -1,27% à 10.402, le Russel-2000 n'a pas été épargné avec -1% à 1.469Pts.

Le Dow Jones a été plombé par McDonald's (-2,5%) suite au plongeon inattendu de -68% de son son bénéfice net au deuxième trimestre alors que ce titre est réputé "anti-crise".
Mais la fermeture des complexes de cinémas, stades, salles de concert et la moindre fréquentation de ses restaurants lui ont coûté plus cher qu'attendu.
Et Mac-Do n'a pas communiqué de "guidance" pour l'ensemble de l'année, ce qui trahit une grande incertitude sur la vigueur de la reprise au 3ème et 4ème trimestre.

Déception également après la clôture avec les résultats de e-Bay qui chutait de -5% en "after hour".
Akamai et Juniper Networks ont en revanche battu le consensus.

Même la FED ne parvient plus à réenchanter Wall Street avec ses promesses réitérées d'abondance monétaire !
Sans attendre la synthèse de son FOMC mercredi soir- elle a fait savoir qu'elle prolonge tous ses programmes de soutien monétaire au gouvernement, aux entreprises, et aux emprunteurs individuels jusqu'à la fin de l'année 2020.
Jerome Powell s'exprimera lors d'une conférence de presse ce mercredi soir: le repli du Dollar prend de telles proportions (il se raffermit un peu de +0,25% vers 1,1720/E contre 1,1755 la veille face à l'Euro mais recule contre la plupart des autres devises) qu'il pourrait adopter un ton moins accommodant afin de dissuader les vendeurs de $.

Les chiffres du jour sont apparus mitigés : l'indice mensuel des prix immobilier US calculé de S&P/CoreLogic/Case-Shiller rechute de -3,9% en juin (par rapport à mai) dans les 20 principales métropoles américaines.

Mais sur 12 mois, les prix des logements affichent toujours une hausse de +3,7%, et elle atteint +4,5% sur le prix des maisons par rapport à juin 2019.

Petite déception avec la confiance des consommateurs qui rechute vers 92,6 contre 98,3 en juin (chiffre révisé par le Conference Board): le consensus tablait sur une légère dégradation vers 96.

Rappel: le baromètre du Conference Board a inscrit ses 2 extrêmes à 2 mois de distance : 85.7 fin mars après un plus haut de 20 ans à 132.6 en février.

Dans l'actualité des valeurs, les croisiéristes qui avaient sombré en dernière position au sein du S&P500 la veille ont refait surface ce mardi avec Norwegian Cruise +6,3% et Carnival +4,2%.
Ce sont les valeurs pétrolières qui fermaient la marche du point de vue sectoriel avec Nal Oilwell qui plongeait de -11,2%, Hess de -4,2%, Diamondbak de -2,9%, Noble de -2,8%, Apache -2,7%, Chevron Occidental et Conoco de -2,1%.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.