Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Taux: l'appétit pour le risque accélère la remontée des taux

(CercleFinance.com) - L'effet d'aspiration des capitaux disponibles par le compartiment action à la veille d'une "annonce majeure" de la BCE (dont chacun se répète la nature jour après jour avec une excitation grandissante) affecte cette fois de façon très visible les flux qui se dirigent vers le compartiment obligataire.

L'appétit dévorant pour "le risque" se traduit par une tension de +4Pts sur nos OAT dont le rendement repasse de -0,038% à légèrement positif (+0,01%), les Bunds corrigent de +5Pts à -0,349%.

L'effervescence à Wall Street (le Dow Jones flambe de +1,7%) fait grimper le rendement des T-Bonds de +9Pts à 0,77% et une bonne partie de cet écart s'expliquerait par un "chiffre miracle" publié par l'intitut de recherche ADP dont l'éenquête mensuelle révèle que le secteur privé américain n'aurait détruit que 2.760.000 emplois le mois dernier alors que le consensus moyen des économistes -étayé par les récent chiffres du Département du Travail- s'établissait autour de -9 à -9.500.000.

Cette publication témoigne donc d'une franche amélioration par rapport aux 19.557.000 destructions de postes enregistrées en avril, chiffre d'ailleurs révisé en baisse par rapport à une estimation initiale qui était d'une perte de 20.236.000 emplois.
Autres aiguillons haussiers : l'indice ISM (Institut for Supply Management) des "services" s'est redressé vers 45,4 pour le mois écoulé, contre 41,8 en avril, c'est un peu mieux que le consensus de 44.

Le Département du Commerce fait en revanche état d'une baisse de -13% des commandes à l'industrie aux États-Unis en avril.

Mais c'est une baisse un peu moins marquée que ce qu'anticipaient les analystes, qui misaient sur un recul de -14%.

Les commandes de biens durables ont quant à elles reculé de -17,7% au mois d'avril.

Du côté des statistiques européennes l'indice composite de l'activité globale d'IHS Markit s'est redressé par rapport à avril de 11,1 vers 32,1 en mai.

Se redressant par rapport à son estimation flash (30,5), et en nette hausse par rapport à avril, l'indice PMI composite IHS Markit de l'activité globale dans l'Eurozone s'affiche à 31,9 en mai. Il continue malgré tout de signaler une contraction sévère de l'activité.

Par ailleurs, à 30,5 en mai (contre 28,7 en 1ère estimation), l'indice PMI IHS Markit de l'activité de services dans la zone euro s'est fortement redressé par rapport au creux historique enregistré en avril (12,0). Il atteint au passage un sommet de trois mois.

L'indice PMI composite du Royaume Uni remonte de 13,8 en avril (de loin son plus bas niveau depuis le début de l'enquête en 1998) à 30 en données définitives pour mai, selon IHS Markit qui l'avait annoncé à 28,9 en estimation flash.
Les Gilts britanniques décalent de +5Pts vers 0,272%.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.