Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: les marchés retrouvent un peu le goût du risque

(CercleFinance.com) - Wall Street devrait ouvrir peu changée lundi matin après son redressement de la semaine passée, dans un contexte toujours dominé par les inquiétudes entourant la propagation rapide de l'épidémie de coronavirus.


Une demi-heure avant l'ouverture, les "futures" sur les grands indices américains gagnent tous autour de 1%, annonçant un début de semaine plutôt favorable.

Le Dow Jones avait réussi à engranger près de 13% la semaine dernière, soit sa performance hebdomadaire la plus spectaculaire depuis 1938.

L'indice S&P 500 a quant à lui repris plus de 12% de sa valeur la semaine passée, tandis que le Nasdaq s'est redressé de 9%.

Malgré ces scores impressionnants, les trois principaux indices new-yorkais demeurent encore 20% en-deçà de leurs niveaux du 20 février dernier.

Le rebond technique de la semaine écoulée n'est-il que passager ou correspond-il à une phase de reprise durable, s'interrogent désormais les analystes.

"Rappelons que les rebonds techniques, souvent violents, ne sont pas rares lors des crises", fait valoir aujourd'hui La Financière de l'Echiquier.

"En 2008, le S&P 500 avait rebondi de 19% entre fin octobre et début novembre, de 21% entre fin novembre et début décembre, avant de rechuter", rappelle le gestionnaire parisien.

LFDE estime malgré tout que si un potentiel de baisse persiste, celui-ci est désormais limité par les mesures de soutien prises par les grandes banques centrales et les Etats.

En dépit de ces incertitudes toujours latentes, certains investisseurs semblent retrouver du goût pour les actifs risqués.

"Notre appétit pour le risque augmente", déclare ainsi le groupe de gestion d'actifs américain Columbia Threadneedle, qui dit pour l'instant mettre l'accent sur les obligations de qualité supérieure.

"Si tout reste tel quel, nous augmenterons les positions de risque dans les portefeuilles", écrit Toby Nangle, responsable mondial de l'allocation d'actifs chez Columbia Threadneedle, dans un récent commentaire.

"Parce que nous pensons que ce risque apportera des rendements supérieurs à la moyenne au cours des douze à 18 mois prochains", souligne le stratège.

Si le retour de l'appétit pour le risque devrait pour l'instant bénéficier aux rendements obligataires et au dollar, les chercheurs de bonnes affaires pourraient également faire leur apparition du côté des marchés d'actions.

Bon nombre de gérants pourraient en effet décider d'alléger ou de se débarrasser des titres ayant le mieux performé depuis le début de la crise pour se repositionner sur les valeurs ayant le plus sévèrement subi la claque boursière de la fin février/début mars.

L'objectif est évidemment d'aller débusquer des titres présentant un potentiel de hausse important.

La prudence des opérateurs pourrait toutefois être alimentée par la perspective d'indicateurs économiques qui devraient peindre un tableau particulièrement sombre de l'activité, notamment aux Etats-Unis.

Les indices ISM des directeurs d'achat pour le mois de mars - qui seront publiés dans les jours qui viennent - devraient ainsi s'effondrer, à l'image des indices PMI dévoilés la semaine dernière.

Le rapport mensuel sur le marché du travail américain - qui sera officialisé vendredi - pourrait quant à lui faire apparaître des destructions d'emplois en mars, une première depuis 2010.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.