Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: Paris en nette hausse malgré les indices PMI

(CercleFinance.com) - De très mauvais indices PMI, mais un vif redressement des places boursières d'Asie : la Bourse de Paris a choisi son camp ce matin, et s'affiche très nettement dans le vert.


Ainsi, peu après 11 heures, le CAC 40 avance de +5%, pour atteindre les 4.100 points.

"Idéalement, un retour au niveau supérieur des 4010 et 4045 points conforterait l'indice CAC 40 sur une position plus assainie. Dans cette situation graphique fragile, les maigres signes positifs demandent confirmation", notent ce matin les équipes de Kiplink.

Rappelons qu'en Asie, la Bourse de Tokyo a ouvert en forte hausse avant d'accentuer ses gains tout au long de la séance pour finir sur une progression de plus de 7,1%, soit sa meilleure performance quotidienne depuis 2016. Les investisseurs ont semblé retrouver de l'appétit pour les actifs risqués avec la levée des restrictions de déplacement imposées à la ville chinoise de Wuhan, berceau de l'épidémie de coronavirus, après deux mois de confinement.

Du côté des statistiques publiées ce mardi, les PMI composite ne sont pas mauvais : ils sont très mauvais - mais ce n'est pas une surprise, COVID-19 oblige.

L'activité du secteur privé français enregistre ainsi en mars son plus fort recul depuis le lancement de l'enquête il y a presque vingt-deux ans, d'après l'indice flash composite d'IHS Makit qui chute à 30,2 (51,9 en février), son plus faible niveau historique. Les enquêteurs expliquent que l'instauration de nombreuses mesures préventives visant à limiter la propagation du virus Covid-19 a entraîné une forte chute de la demande au cours du mois de mars.

De même, selon son estimation flash, l'indice PMI composite IHS Markit a chuté de 51,6 en février à 31,4 en mars dans l'eurozone, signalant ainsi la plus forte baisse de l'activité globale du secteur privé de la zone euro depuis la première publication des données composites en juillet 1998.

Enfin, toujours selon l'estimation flash, l'indice PMI composite du CIPS et d'IHS Markit du Royaume Uni a chuté de 53 en février à 37,1 en mars, son plus bas niveau jamais atteint depuis le début de la série d'enquêtes, contre un précédent plus bas de 38,1 en novembre 2008.

Dans l'actualité des valeurs, les entreprises sont nombreuses à revenir sur leurs objectifs 2020.

Ainsi, en raison des difficultés liées à l'évaluation et la quantification des répercussions de la pandémie de coronavirus, qui limitent actuellement ses activités sur plusieurs de ses marchés, Technicolor indique suspendre ses objectifs 2020-2022.

Face à la crise sanitaire, Téléperformance annonce suspendre les objectifs 2020 indiqués le 20 février et reporter au 26 juin l'assemblée générale initialement prévue le 16 avril, mais ne remet pas en cause le versement d'un dividende de 2,40 euros par action au titre de 2019.

Eiffage prévient que son activité et ses résultats pour 2020, "initialement prévus en progression, seront inévitablement en baisse", du fait de la crise sanitaire liée à la propagation du Covid-19 qui vient bouleverser son activité en travaux et en concessions.

Accor annonce la finalisation de son programme de rachat d'actions lancé le 20 janvier pour 300 millions d'euros, par lequel il a acquis 10.175.309 actions à un prix moyen de 29,48 euros, ainsi que la suspension des programmes de rachat d'actions jusqu'à nouvel ordre.


Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.