Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

WallStreet: chute mais moins fortement que pétrole, VIX +25%

(CercleFinance.com) - Wall Street a fait illusion jusqu'à 2 heures de la clôture: les principaux indices US cédaient au pire -1,2%, le Nasdaq -1,3%.


Mais ils ont de nouveau subi la pression des vendeurs et en terminent pratiquement là où ils avaient commencé.

Le Dow et le S&P500 chutent de -1,57%, le Nasdaq de -1,89%. Parmi les rares rescapés au sein du Nasdaq, les 2 pharmaceutiques Biogen et Gilead +1,1%.

Même avec des replis de -1,7% en moyenne, Wall Street cède tout de même 1% de moins que l'Euro-Stoxx50 ou le CAC40... ce qui démontre une nouvelle fois la vulnérabilité des actions cotées en Euro.
Mais attention : le stress remonte en flèche avec un "VIX" qui a bondi de +25,3% vers 18,25.
Symétriquement, les T-Bonds voient leur rendement se détendre de -7Pts vers 1,61%, au plus bas depuis le 3 octobre dernier (autre séance de correction)

Avec la prolongation de la "Golden Week" en Chine, la fermeture de centres industriels, les investisseurs disposent enfin d'une bonne excuse pour prendre des profits sur des "techs" comme JD.Com et Applied -4,8%, Broadcom -4,6%, tir groupé pour Intel, Western, Nvidia et Micron à -4,1%, Apple -2,9%.

Avec les annulations massives de voyages hors de leurs frontières, les touristes chinois vont se faire rare en Europe comme aux Etats Unis, ils constituent un fort contingent des clients de Wynn Resort -8,1%, Royal Carribean -7,6%, Las vegas Sands -6,2%... et les compagnie aériennes risquent de souffrir également: UAL plonge de -5,2%.

Alors que le baril de WTI s'enfonce de -2,5% supplémentaires vers 52,8$: mauvaise séance pour les valeurs pétrolières et parapétrolières avec Halliburton -6,3%, Devon -5,5%, Schlumberger -5,1%, Valero -4,5%, Nal Oilwell -4,5%, Diamond -4,2%, Noble +3,3%.

Passant presque inaperçu vu le contexte chinois, un chiffre est tombé dans l'après-midi aux Etats Unis: les ventes de logements neufs ressortent en baisse de -0,4% à 694.000, loin des 730.000 (+1,5%) attendus.

Sont également attendues cette semaine les commandes de biens durables pour décembre, puis une première estimation de la croissance du PIB pour le dernier trimestre 2019, et les revenus et dépenses des ménages pour décembre.

La semaine verra aussi se poursuivre la saison des résultats, avec notamment des poids-lourds de la cote américaine tels qu'Apple, Pfizer, Boeing, Microsoft Amazon et McDonalds, ou européenne comme LVMH ou Unilever.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.