Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: dopé par stats US, report sanctions US, hausse Sanofi

(CercleFinance.com) - Le CAC40 a un peu oscillé entre 16H30 et 17H35 mais au final, les scores étaient acquis 1 heure avant la clôture.


Paris termine dans le vert (+0,18% à 5.848)) après une matinée "compliquée" (le CAC40 qui avait fléchi jusqu'à 1% vers 5.776Pts) alors que les investisseurs s'alarmaient encore du possible relèvement imminent des surtaxes douanières ce dimanche.

Une hypothèque levée via une "brève" du Wall-Street Journal indiquant que Washington et Pékin envisagent (c'est donc quasiment acté) de repousser la date de mise en oeuvre des surtaxes douanières visant 160Mds$ de produits chinois devant entrer un vigueur ce 15 décembre.

Presque simultanément, des "stats" US rassurantes étaient publiées: la dégradation de la productivité américaine au 3ème trimestre est revue de -0,3% à -0,2% (mais le consensus espérait -0,1%).
La vraie "bonne nouvelle" provient de la forte révision à la baisse des "coûts unitaires", de +3,6% à +2,5%.

Les investisseurs retrouvent le moral à la veille de rendez-vous économiques importants (réunion de la FED et de la BCE le lendemain qui sera également décisif avec les élections législatives au Royaume Uni).

Wall Street qui risquait de rouvrir en repli de -0,8% démarrait la séance à l'équilibre avant d'opter pour la hausse : à la mi-séance, les scores apparaissent étriqués avec une stagnation du S&P500 et du Dow Jones, +0,2% sur le Nasdaq (la volatilité apparaît particulièrement faible).
Les records absolus restent cependant à portée de tir pour les heures qui viennent.

L'Euro-Stoxx50 finit à l'équilibre dans le sillage de Milan qui prend près de +0,8%.

Mais ce qui gâche un peu la fête, c'est le déclenchement peu après 15H d'une procédure "d'empeachment" par le groupe Démocrate qui a exposé 2 griefs majeurs contre Donald Trump (abus de pouvoir, obstruction et mensonges).

"Dans un marché ascendant et qui conserve à minima sa fermeté, l'indice parisien devrait s'extraire rapidement par le haut de son canal haussier pour dominer ce plafond de résistance à 5930 points. A contrario, un retour sur le seuil support intermédiaire des 5780 points puis un enfoncement des 5750 points serait synonyme à court terme d'une amorce à un changement de tendance", analysent ce matin les équipes de Kiplink.

En Europe, l'indice ZEW du sentiment des investisseurs pour le mois de décembre en Allemagne, a L'indice ZEW, mesurant le moral de la communauté financière allemande, a bondi de +12,8Pts, pour s'établir à +10,7 points à comparer avec un chiffre précédent de -2,1 points pour novembre.

Affichant une remontée de 33,5 points sur 2 mois, l'indice retrouve son niveau le plus élevé depuis février 2018. A côté de cet indice de perspectives, l'indice de la situation actuelle en Allemagne monte de 4,8 points, à -19,9 ce mois-ci.

Par ailleurs, on a appris ce matin qu'en octobre 2019 en France, la production a augmenté dans l'industrie manufacturière (+0,5% après +0,8%), comme dans l'ensemble de l'industrie (+0,4% après +0,4%), selon les données corrigées des variations saisonnières et du nombre de jours ouvrables (CVS-CJO) de l'Insee.

Au troisième trimestre 2019 en France, les créations nettes d'emploi salarié atteignent +42.300, soit +0,2%, comme au trimestre précédent, selon les données de l'Insee. Sur un an, l'emploi salarié s'accroît de 258.600 (soit +1%).

Du côté des changes, l'euro reste stable à 1,1075 dollar. Même absence de dynamisme pour le Brent, à 64 dollars.

Dans l'actualité des valeurs, Sanofi -large leader du CAC40- engrange près de +6% à 86,6E (record annuel): le titre franchit ainsi la résistance des 86E du 26 septembre puis 31/10 ("fixing d'ouverture).

Le marché salue le plan de réorganisation des activités qui vise une augmentation de sa marge d'exploitation à 30% à l'horizon 2022 (assorti d'un plan d'économie de 2MdsE, incluant l'arrêt de ses recherches sur le diabète et les maladies cardio-vasculaire, des filiales devraient prendre le relais).
Inversement Valéo ferme la marche au sein du SBF-120 avec une chute de -7,4%: le plan stratégique 2020/2022 ne convainc pas les investisseurs.

La Compagnie des Alpes publie un résultat net part du groupe annuel de 62,2 millions d'euros, en hausse de 8,8% par rapport à l'exercice précédent, et un taux de marge d'EBE rapporté au chiffre d'affaires quasiment stable à 27,2%.

EDF et Veolia, via leurs filiales respectives Cyclife Holding et Asteralis, annoncent la création d'une structure commune baptisée Graphitech, pour répondre aux enjeux de démantèlement des réacteurs nucléaires de technologie graphite.



Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.