Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40: lâche rien, le 'Dow' non plus à la veille 3 sorcières

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris est revenue doucement mais inexorablement à l'équilibre, puis dans le vert (moins de 0,1% de gain mais aucun signe de faiblesse, jamais depuis 10H ce matin).


Les volumes d'échanges n'atteignent même pas 1,5MdsE à 1 heure de la clôture, c'est une activité digne d'une trêve des confiseurs.

Il n'y a même pas trace "d'habillage de bilan" en cette veille de séance des "3 sorcières": les vendeurs sont totalement absents... comme depuis le 3 octobre d'ailleurs.

Le CAC40 se maintiendra donc ce jeudi au-dessus des 5.900 points (à 5.912) et il surperformera de nouveau l'ensemble des places européennes qui s'affichent légèrement en repli, de -0,1% selon l'E-Stoxx50 qui flirte avec les 3.700 (vers 3.696).

A Wall Street, le Dow Jones avait rouvert en légère hausse, de +0,1%, grâce à Wal-Mart (+1,8% avec un bénéfice en hausse de +90%) et Disney (encore +1,3% après +7,3% la veille).

Le "Dow" qui revient à l'équilibre semble cependant bien parti pour une 10ème séance de hausse consécutive car le "S&P500" avance de +0,1% vers 3.096Pts (potentiel nouveau record absolu de clôture).

A noter également la progression de +1% du pétrole à New York: +1% vers 57,7$.

Pas de réaction aux 1ères statistiques US du jour : le Département du Travail a dévoilé des prix à la production en hausse de 0,4% en octobre aux Etats-Unis (contre 0,3% anticipé, spot +1,1% sur 12 mois) et en données "core", la hausse n'est que de 0,1% contre une hausse de 0,2% attendue en moyenne (soit +1,5% annualisé contre 1,7% en septembre).

Le Département du Travail surprend avec +14.000 nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage (à 225.000) à l'issue de la semaine close le 9 novembre alors que le consensus tablait sur seulement +3.000.

Les investisseurs ont été particulièrement attentifs, ce matin, à la publication des chiffres de la croissance allemande, ressortie en hausse de 0,1% au troisième trimestre après une contraction de 0,2% au deuxième trimestre.

Ce rebond signifie que l'Allemagne échappe in extremis à une situation de récession technique, caractérisée par deux trimestres consécutifs de repli de l'activité.

Après une baisse de 0,2 point le trimestre précédent, le taux de chômage en France (hors Mayotte) au sens du BIT est en légère hausse en moyenne sur le troisième trimestre 2019 (+0,1 point), à 8,6% de la population active (8,3% en France métropolitaine).

En octobre selon l'Insee, l'indice des prix à la consommation (IPC) est stable sur un mois en France, après un repli de 0,3% en septembre. Sur un an, les prix ralentissent pour le quatrième mois consécutif à +0,8% en octobre après +0,9% en septembre.

Le PIB a augmenté de 0,2% dans la zone euro au troisième trimestre 2019, et de 0,3% dans l'UE par rapport au trimestre précédent, selon l'estimation rapide publiée par Eurostat, après des croissances de 0,2% dans les deux zones au deuxième trimestre.

En cette veille de séance des "3 sorcières", rien ne semble pouvoir faire "bouger" les indices, ni les déclarations de Jerome Powell, ni les tweets de Trump, ni le feuilleton des négociations commerciales sino-américaines.

Les investisseurs n'ont pas réagi aux informations du "Wall Street Journal" qui révèle que les négociations commerciales sur le volet agricole ont échoué car Pékin ne voudrait pas d'un accord à l'avantage exclusif des Etats-Unis, et encore moins sous la contrainte de tarifs douaniers.

Pas davantage de réaction à la consolidation des marchés en Asie, avec un repli de plus de 0,7% à la Bourse de Tokyo dû à des indicateurs économiques chinois peu reluisants et au récent regain de tensions à Hong Kong.

Du coté des valeurs, EDF affiche un chiffre d'affaires au 30 septembre 2019 de 50,9 milliards d'euros, en hausse organique de 2,9%, portée notamment par les activités de production et commercialisation en France, en lien avec des conditions de marché favorables.

Bouygues publie au titre des neuf premiers mois de 2019 un résultat net part du groupe s'améliorant de 10% à 848 millions d'euros et une marge opérationnelle courante en progression de 0,7 point sur la période à 4,1%.

Alstom, l'équipementier ferroviaire français, fait part ce matin d'un contrat proche de 120 millions d'euros remporté auprès de l'opérateur allemand DB Regio, et qui portera sur la fourniture de 19 trains régionaux Coradia Continental.

Thalès domine le CAC40 avec 4% de hausse, Hermès suit de loin avec +1,3%.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.