Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: un regain de confiance pas totalement partagé

(CercleFinance.com) - La publication du NFP" (rapport mensuel sur l'emploi américain) a semble t'il chassé à lui seul tous les nuages qui inquiétaient Wall Street (notamment les calamiteux ISM manufacturiers et des "services" publiés mercredi et jeudi).


Les indices US ont réalise des performance étonnamment similaires et effacent en une séance plus de la moitié des pertes de la semaine : l'indice Dow Jones engrange 1,42%, à 26.573 (-1,3% hebdo), le S&P 500 affiche le même score (à 2.952) et le Nasdaq Composite +1,4%, à 7.982 (il finit quasiment stable en "hebdo").

L'économie américaine a généré 136.000 nouveaux emplois non agricoles le mois dernier, selon le Département du Travail, très proche du consensus qui tablait sur 140.000.
La bonne surprise provient de la révision à la hausse des chiffres d'août et juillet à respectivement +168.000 (contre +130.000) et à 166.000 (contre 159.000).
Le taux de chômage s'établit à 3,5% (au plus bas de 50 ans) et le taux de salaire horaire -très surveillé- est resté inchangé.

Les investisseurs ont totalement zappé le déficit commercial US qui s'est creusé à -54,9Mds$ contre -54Mds$ en août, selon le Département américain du Commerce.
Ce déficit en augmentation d'un mois sur l'autre s'avère un peu plus important que ce que le consensus attendait, puisque les économistes l'anticipaient en moyenne à -54,5 milliards de dollars au mois d'août.

Alors qu'une véritable euphorie s'est imposée dans l'après-midi de vendredi, les opérateurs se disant rassurés sur la croissance américaine, le pétrole, qui demeure l'un des principaux indicateurs avancés de l'activité industrielle et des "transports" est resté complètement à l'arrêt à 52,9$, après avoir testé un plus bas de 52$ en séance (le "brut" perd plus de 6% sur la semaine écoulée).

C'est un niveau bien inférieur aux 55$ d'avant l'attaque du 14/09 contre les installations pétrolières saoudiennes ayant entraîné une baisse ponctuelle de 50% de la production au cours de la semaine de 15 au 21 septembre.

Il est assez étonnant que les spécialistes du secteur "énergie" et les gérants actions fassent une lecture aussi différente des chiffres de l'emploi US.
Les valeurs pétrolières ont d'ailleurs fini majoritaire en baisse vendredi, avec Apache -5,2%, Noble -1,5%, Marathon Oil -0,8%...

Les indices US ont donc été tirés par Apple +2,8%, Check Point +2,9%, KLA +2,6%, Applied Materials, Micron et Fastenal +2,5%, NXP +2,4%, Qualcomm +2,3%, Microchip et Paychex +2,2%, Vertex +2,1%, Alphabet, Xilinx +1,9%, Paypal et Intel +1,8%... sans oublier JP Morgan avec +2,2% et les grands laboratoires comme Merck avec +2,7%, J&J +2,2% puis United Health +2,1%.



Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.