Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: au zénith, juste à temps ! W-Street rechute de -0,5%

(CercleFinance.com) - La compensation des contrats sur indice échéance s'est effectuée avec un CAC40 à 5.
690, ce qui est le cas de figure "normal" dans ce genre de circonstance ("4 sorcières")... mais les volumes sont inhabituels et spectaculaires avec 9MdsE échangés, soit 30 à 40% de plus que les échéances trimestrielles précédentes, ce qui serait dû aux rotations sectorielles observées en septembre.

La Bourse de Paris (+0,56%) inscrit en clôture un nouveau record annuel à 5.691, le CAC40 "GR" établit un plus haut absolu à 15.431Pts (la totalité de la performance hebdomadaire de +0,6% a été réalisée entre 11H30 et 17H30, le CAC grimpant de 5.651 vers 5.696 au plus haut).

L'Euro-Stoxx50 grimpe également de +0,7% à 3.574 (au plus haut du jour, du mois et de l'année, le record intraday du 25 juillet est dépassé de 1 point symbolique).

Tout semblait se présenter pour le mieux à Wall Street à la veille du weekend, avec une séance des "4 sorcières" comme les gérants les aiment (le Dow Jones semblait bien parti pour inscrire une 13ème séance de hausse sur une série de 16) mais tout a basculé dans le rouge vers 18H45.

Les opérateurs ont appris qu'une délégation chinoise annule la visite d'une ferme dans le Montana (alors que depuis l'Australie, Donald Trump estimait que la Chine n'en faisait pas assez en matière d'achats de produits agricoles américains), et Wall Street dévisse.
Le S&P500 qui culminait vers 3.015 (à 0,4% de son record absolu de fin juillet des 3.028) rechute de -0,4% vers 2.995 et le Nasdaq chute de -0,9% à 8.110
Décidément, l'optimisme tient à bien peu de choses sur ces marchés !

Cette séance des "4 sorcières" avait débuté de façon soporifique mais les marchés ont été ranimés -et les acheteurs remotivés- par une proposition de Trump de reporter l'application de surtaxes douanières sur 400 produits chinois ("pour ne pas pénaliser les ménages américains") avant même la reprise des négociations début octobre.

Et comble de bonheur, Mike Pompeo, en visite en Arabie Saoudite -et qui voulait "punir sévèrement" Téhéran au lendemain des attaques qui ont fait flamber le pétrole de 15% lundi- déclare qu'il souhaite "une solution pacifique" avec l'Iran (frappé cependant par des nouvelles sanctions bancaires).

Wall Street va peut être descendre de son nuage et méditer sur les commentaires prudents de membres de la FED (Eric Rosengren et Richard Clarida) qui estiment que beaucoup a déjà été fait pour soutenir la croissance cet été -avec 2 baisses de taux qui ne s'imposaient pas- et que cela soutient surtout la hausse des actifs financiers et immobiliers.

Sur les trois derniers mois, les indices US, ainsi que le marché parisien, affichent ainsi des hausses de 2,2% à 2,6%... ce qui peut sembler modeste en regard des 15 à 20% gagnés dans l'anticipation d'une baisse des taux.

Si le CAC40 parvient à s'extraire ce soir du corridor allant des 5.590 aux 5670 points, la tendance de fond haussière devrait reprendre le dessus et le CAC pourrait viser les 5.750 (ce n'est qu'à 1% des cours actuels).

Le pétrole devrait terminer la semaine en légère hausse (+0,8% à 59$ sur le NYMEX) et sur un gain hebdo de +8%.
Sur le front des changes, le Dollar se renforce (+0,4%) et l'Euro rechute sous 1,100/$.

Du coté des valeurs, c'est Total qui sert de locomotive au CAC40 avec +2,7%, devant Sanofi (+2,3% à 83,3E, record annuel, au plus haut depuis mai 2017).

Alten et Korian (+4%) dominent le SBF120, grâce à des objectifs financiers relevés ces dernières 24H.

Le groupe Casino (+3,8%) confirme être entré en discussions avec Aldi France concernant l'acquisition de Leader Price en France métropolitaine.

XL Airways a annoncé la suspension de ses ventes de billets à compter du 19 septembre, se déclarant en "grande difficulté financière".

Lagardère Travel Retail a annoncé la finalisation de l'acquisition d'International Duty Free, le leader du Travel Retail en Belgique, présent également au Luxembourg et au Kenya.

L'agence de notation-crédit Moody's a relevé hier de 'A1' à 'Aa3', soit d'un cran, son appréciation de la dette de long terme de Crédit agricole SA. De plus, la perspective associée à cette notation, qui peut présager de son évolution, a été relevée de "stable" à "positive".
Deux semaines après la faillite d'Aigle-Azur, c'est au tour de XL-Airways de déposer le bilan et de suspendre la vente de tous les billets.

Les 2 principaux concurrents d'Air-France au tapis pour ce seul mois de septembre, c'est un cas de figure inédit depuis les mois qui ont suivi le 11 septembre 2001 (faillite de Corsair)... alors que les taux sont nuls à négatifs en France, avec un pétrole (kérosène) bien moins cher qu'en 2014.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.