Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: -1%, Trump sème le trouble, WStreet tente de résister

(CercleFinance.com) - Le CAC40 a lourdement rechuté en fin de séance et clôture près des plus bas du jour: -1,1% à 5.
328 (soit -0,6% sur la semaine écoulée) après avoir testé 5.318 à 17H29.

L'Euro-Stoxx50 chute de -1,3% à 3.332 et Milan plonge de -2,6% avec de nouvelles incertitudes politiques en Italie: Matteo Salvini, qui se sent en position de force, réclame des élections anticipées.
A Wall Street, le "Dow" est passé de -0,3% à -1%, le S&P500 lâchait -1,2% et le Nasdaq -1,5% vers 13H30. A mi-séance, Wall Street digère l'intervention télévisée de Trump et les indices ont réduit de moitié leurs pertes post-interview (le "S&P" ne perd plus que 0,6%, le Nasdaq -0,8%).

La catalyseur de cette baisse, c'est Donald Trump qui vient de faire une déclaration dans les jardins de la Maison Blanche -juste avant de prendre un "congé Golf"- dans laquelle il indique que "les pourparler commerciaux sino-américains de septembre pourraient être annulés (./.), la Chine ne semble pas vraiment vouloir d'un accord et nous ne sommes pas prêts non plus, mais nous ne changeons pas notre façon d'agir".

La Chine a rappelé à de nombreuses reprises qu'elle ne négociait pas sous la contrainte... et Donald Trump se vante des pénalités douanières qu'il a instaurées et se félicite qu'elles coûtent très cher à Pékin.
Enfin, Donald Trump appelle sans détour la FED à réduire son taux de -100Pts.

Pesant également sur le moral des investisseurs, la production industrielle française a chuté de 2,3% en juin, après une progression de 2% le mois précédent, et alors que les économistes n'anticipaient qu'un retrait de 1,8%.

Par ailleurs, l'Allemagne a vu son excédent commercial reculer à 18,1 milliards d'euros en juin, à comparer à 18,7 milliards en mai, du fait d'un léger tassement de 0,1% des exportations et d'une hausse de 0,5% des importations.

Aux Etats Unis les opérateurs ont pris connaissance des prix à la production américains de juillet: ils progressent de 0,2% après une hausse de 0,1% en juin, soit un taux annuel de +1,7% (comme en juin) conforme au consensus.
En donnée "core" (hors prix alimentaires et énergétiques) les prix ont baissé de 0,1% en juillet, leur 1ère contraction depuis 4 ans.

Du côté des valeurs, Airbus recule de -1,6% alors que l'avionneur européen indique avoir enregistré 33 commandes d'avions commerciaux civils en juillet, et que ses usines ont livré 69 appareils à 41 clients différents.

Michelin, L'Oréal et CapGemini ferment la marche avec de -2,2% à -2,5%, et au sein du SBF-120, Elior lâche de -3,9%.
NB: aucun titre du SBF-120 ne gagne plus de 1% (+0,95% pour Casino et Essilor-Luxottica).


Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.