Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: vers le + long rallye de l'histoire avant IPO?

(CercleFinance.com) - Le Dow Jones a retrouvé une belle dynamique haussière avec +1% sur le Dow Jones à 26.
412 grâce à Disney qui s'envole de +11,5% et pulvérise ses plus hauts absolus.

Les indices US ont enchaîné les zéniths annuels en cette veille de weekend et pointent au plus haut depuis le 3 octobre dernier: c'était la 16ème semaine de hausse, la 3ème consécutive pour le Nasdaq qui gagne plus de +0,4% et culmine à 7.984.
Le S&P500 prend +0,65% à 2.907 et revient à 0,8% de son record absolu, il vient de progresser 11 fois en 12 séances (et gagne 0,5% hebdo).
Le Russel-2000 se montre plus timide avec +0,35%.

La confiance n'a jamais été aussi totale depuis fin septembre 2018: le "VIX" inscrivant son meilleur score à 12,00 (-7,7%): plus l'indice est bas, plus la confiance des investisseurs est élevée... elle est donc très élevée, limite quasi univoque.
Et les "licornes" qui ont longtemps attendu une bonne "fenêtre" pour s'introduire à Wall Street se précipitent au portillon avec Pinterest, Uber et bien d'autres (comme Junia Technologies qui s'est envolé de +60% pour son 1er jour de cotations).

Cette journée a surtout été marqué par l'OPA à 33Mds$ de Chevron sur Anadarko qui s'est envolé de +32% à 61,8$ (la "prime" offerte par Chevron est de +38% à 65$).

Côté chiffres macro, pas de quoi justifier la confiance en béton armé des investisseurs: les prix américains à l'importation ont augmenté de +0,6% (troisième mois consécutif de hausse en mars) après +1% en février.
Le département du Travail souligne l'impact de la hausse du prix du pétrole avec +4,7% en mars après un bond de 9,7% en février.

Mais qu'on se rassure, la FED ne prend pas le sujet de l'inflation à la légère (les "minutes" de sa dernière réunion atteste d'un ralentissement) car sur les 12 derniers écoulé, les prix à l'importation sont stables, après avoir baissé pendant trois mois d'affilée.

Le dernier chiffre US du jour susceptible d'impacter la tendance n'a finalement pas eu d'effet : l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan ressort à 96,9 points en estimation préliminaire au mois d'avril, alors que les économistes l'anticipaient à 98,1 points, après 98,4 au mois de mars.
Il est assez rare que ce baromètre se dégrade quand Wall Street est aussi "bullish" que depuis le 1er janvier, c'est assez rare pour être signalé.

Le secteur bancaire a été dopé par les résultats trimestriels supérieurs aux attentes du géant bancaire américain JPMorgan Chase (qui gagne +4,7%) sur l'annonce d'un résultat net en hausse de 5,4% à 9,18Mds$, soit 2,65$/action).
Belles progressions de Morgan Stanley +4,2%, Citigroup +2,3%, Goldman Sachs +2,5%, Zions +2%...

Les "pharmas" ont enchaîné une seconde séance de repli avec Incyte -2,1%, Gilead -1,6%, Vertex -1,3%, Alexion -1%.

Nombre de pétrolières ont été portées à l'incandescence par l'OPA de Chevron avec des écarts de +11,5% sur Pioneer et +8,8% sur Concho.
Forte hausse également de Devon +7,4%, Noble +6,9%, EOG +6,7%, Cimarex +5,4%, Marathon Oil +3,3%.
Mais le secteur présentait des performances contrastées avec Nal Oilwell -8,4%, Occidental Petroleum -2,8%.

Le Nasdaq a été soutenu par Illumina +3%, Broadcom +2,5%, Analog +2,1%, Western Digital +2%.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.