Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: superforme largement les autres places européennes

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris (+0,7%) continue de surperformer -très largement- les autres places européennes, grâce au seul secteur du luxe : l'Euro-Stoxx50 (+0,05%) flirte avec la zone rouge (tout comme Francfort et Madrid, Milan affiche +0,1%).


Les places européennes se maintiennent à flot malgré le repli des places asiatiques (-0,3% à Tokyo et Shanghai qui teste son plancher annuel) malgré les interrogations tenaces sur le commerce mondial.
A Wall Street, le Nasdaq recule de -0,8%, le S&P500 perd 0,2%, le Dow Jones bataille pour rester à flot.

Peu de statistiques sont attendues ce jour : les chiffres des prix à la production industrielle publiés à 14H30 constituaient une surprise.
Ils se replient de -0,1% (en donnée brute comme en donnée "core") alors qu'une hausse de +0,2% était anticipée... il s'agit d'ailleurs du 1er recul mensuel depuis 18 mois.

Les stocks de pétrole hebdomadaires puis le "Livre Beige" de la FED seront publiés ce soir.

L'euro se traite actuellement à 1.1590 dollar (-0,1%) et ne réagit donc pas au "PPI" américain, tandis que le baril de WTI ressort en hausse de +1,7% à 70,15$.

Dans l'actualité des valeurs, le luxe domine avec le titre Hermès dont la rentabilité opérationnelle a atteint un niveau record au 1er semestre: le C.A atteint 2,85MdsE, en hausse de 5% en données publiées, et de 11% à changes constants. Le résultat opérationnel courant correspondant, dévoilé ce matin, progresse de 6% à 985 millions et porte la marge brute au niveau record de 34,5%, soit 20 points de base de mieux qu'un an plus tôt. La direction évoque "une croissance particulièrement saine et (...) l'impact relutif du change". Fort logiquement, les investisseurs apprécient : +3,6%, ce qui entraine Kering (+2,7%) et LVMH (+2,1%) dans son sillage.

Carrefour (+1%) profite d'une analyse positive d'un broker (ODD.BHF) qui relève en effet son opinion sur Carrefour de "neutre" à "achat" et son objectif de cours de 15 à 20 euros, les actions entreprises au premier semestre le conduisant à "accorder plus de crédit à l'objectif de baisse de coûts de deux milliards d'euros". "Carrefour gagne, pour nous, en marge de manoeuvre, ce qui nous conduit, dans une optique de prudence, à anticiper un repositionnement prix plus substantiel qu'initialement anticipé (1,3 milliard d'euros contre un milliard)", indique aussi l'analyste.

Casino (-0,4%) souffre d'une baisse d'objectif de cours par Bernstein.

L'action Nexans chute de plus de 4% alors qu'un bureau d'études, Credit suisse, a abandonné son conseil d'achat sur la valeur, dont il doute désormais de la 'recovery'.

L'objectif de cours revient de 37 à 27 euros. Credit suisse estime que les marges semestrielles ont déçu au point de menacer plus encore les "guidances" pour 2018. En outre, les analystes s'inquiètent des marges de l'éventuel contrat Hornsea 2 (un champ d'éoliennes offshore au large de l'Angleterre), sur lequel Nexans semble bien placé.

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.