Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: les cambistes indécis avant les statistiques US

(CercleFinance.com) - Vendredi midi sur le marché des devises, la monnaie unique européenne restait stable face à sa contrepartie américaine (+ 0,10% à 1,1638 dollar), suivant également des tendances aussi peu prononcées contre le yen, le sterling et le franc suisse.
Point d'orgue statistique de la semaine, le rapport mensuel sur l'emploi américain sera publié tout à l'heure. Et la BCE réunira la semaine prochaine son conseil des gouverneurs, ce qui peut inciter les opérateurs à l'attentisme.

UBS s'attend à ce que le 13 septembre, la BCE décide de l'évolution du son programme de rachats d'actifs obligataire (QE, en anglais) à partir d'octobre.

Pour mémoire, les rachats mensuels de la BCE, qui ont culminé à 80 milliards d'euros mensuels, ne sont plus pour l'heure "que" de 30 milliards. L'établissement a déjà annoncé qu'il envisage (sans s'interdire toutefois d'en décider autrement) de réduire ce chiffre à 15 milliards mensuels au 4e trimestre, puis de mettre fin au QE avec l'année 2018. A ce jour, le total de bilan de la BCE atteint 4.621 milliards d'euros, à comparer avec 1.500 milliards voilà dix ans.

"Alors que plusieurs chiffres de l'inflation sont consécutivement ressortis à 2% et que la conjoncture est stable depuis plusieurs mois, les fondamentaux appellent une fin rapide de la politique monétaire ultra-souple. Mais les négociations du Brexit, la question budgétaire italienne, la volatilité des marchés émergents et les échanges commerciaux avec les États-Unis devraient induire une conférence de presse au ton 'colombe'", pronostique UBS.

Dans ce contexte, UBS ne serait pas surpris que la BCE ne grave pas dans le marbre, à ce stade, la terme du QE en décembre. Ce qui ne devrait pas aider l'euro sur le marché des changes.

Plus près de nous, le Bureau of Labor Statistics publiera tout à l'heure son rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis pour août. "Chaque premier vendredi du mois, c'est le même rituel et, force est de constater, que depuis quelques mois la publication des créations d'emplois aux Etats-Unis soulève de moins en moins d'engouement", relèvent les analystes de Saxo Banque.

"Le marché du travail étant en situation de quasi plein-emploi, le rapport NFP perd ainsi beaucoup de son intérêt pour essayer de devenir la trajectoire que pourrait prendre la politique monétaire américaine. En ce jour, les créations d'emplois devraient atteindre le chiffre de 193.000 selon le consensus ce qui constituerait une nette hausse par rapport à juillet (157.000). Cependant, ce sera surtout l'évolution du salaire horaire moyen qui sera largement commenté dans un contexte où l'inflation reste élevée outre-Atlantique du fait de l'effet pétrole", ajoutent-ils. A suivre.

EG


Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.