Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: Paris et Francfort en repli, Londres résiste

(CercleFinance.com) - Les principales bourses européennes s'affichent presque toutes dans le rouge ce jeudi matin, au début d'une séance marquée par la publication de nombreux résultats trimestriels d'entreprises.


Ainsi, le CAC 40 abandonne -0,4%, un peu plus que le DAX qui recule de -0,3%, pendant que les places de marché du sud de l'Europe font grise mine (-0,2% à Madrid, -0,5% à Milan). Seul le FTSE 100, à Londres, avance un peu : +0,2% peu avant 11h30.

C'est d'ailleurs le Royaume-Uni qui est concerné par la première donnée statistique de la journée : les ventes de détail. Elles ont diminué de 0,5% en volume en juin par rapport au mois précédent, selon l'Office national des statistiques britannique. Le consensus était plus optimiste, tablant sur une augmentation légère, à +0,1%.

En valeur (c'est-à-dire en termes de montants dépensés), la baisse se chiffre à -0,3% par rapport à mai 2018.

Un peu plus tard dans la journée, c'est de l'autre côté de l'Atlantique que les investisseurs regarderont : les États-Unis communiqueront le nombre d'inscriptions aux allocations chômage, et l'indice de la Fed de Philadelphie et l'indicateur avancé du Conference Board seront connus.

Du côté des valeurs, le podium du DAX est occupé par Commerzbank (+0,8%), Deutsche Post (+0,6%) et Daimler (+0,6%). Sur le FTSE 100, on retrouve RDS (+1,5%), Prudential (+1,5%) et Royal Dutch Shell (+1,3%).

Après plusieurs séances de hausse (dont +2,15% hier), le titre easyJet s'affiche en baisse ce jeudi (-1,2%). La compagnie aérienne a annoncé hier revoir ses attentes de bénéfice annuel d'exploitation avant impôts à la hausse pour l'exercice 2018 (se terminant le 30 septembre 2018), attendu entre 550 millions et 590 millions de livres.

Le groupe d'ingénierie suisse ABB a fait état ce jeudi d'un bénéfice net de 681 millions de dollars au titre du deuxième trimestre de son exercice 2018, en hausse de 30%, porté par une forte demande dans toutes les régions où le groupe opère. Conséquence logique : le titre est en forte hausse à Zurich gagnant près de 5%.

Au 1er semestre, Unilever, le géant néerlandais des produits de grande consommation, a enregistré une croissance organique de 2,7%, soit 2,5 points de pourcentage de hausse des volumes et 0,2 point d'effet prix. Cela étant, et en raison d'un effet de changes très défavorables (- 8,9%), le CA recule de 5% en données publiées. Le titre est en baisse à Amsterdam : -1,1%.


Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.