Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: fermeté de l'euro malgré le budget américain

(CercleFinance.com) - Mardi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne s'appréciait de 0,19% face à sa contrepartie américaine, à 1,1804 dollar.
La principale devise du Vieux Continent suivait des tendances similaires contre le yen, le sterling et le franc suisse.

Et pourtant, le contexte politique semble plutôt favorable à l'économie - et donc à la devise - américaine : "Donald Trump est en passe d'enregistrer sa plus belle victoire depuis son élection", commentent ce matin les analystes de Saxo Banque à propos de la réforme fiscale, qui avance à grands pas au Congrès. "Tout laisse à penser que la loi sera promulguée avant les fêtes de Noël. Certes, les réductions sont moins importantes que ce qui avait été promis par le président américain, mais les marchés restent, malgré tout, optimistes", ajoutent les spécialistes.

Cela étant, pour l'heure, le budget n'est pas encore voté définitivement, et/ou la perspective d'une accélération de la croissance américaine ne semble pas impressionner les cambistes. Après tout, sur un an, l'euro gagne plus de 13% face au dollar. Même le rendement du T-Note fédéral à dix ans, s'il reste dans la partie haute de sa fourchette d'évolution sur 12 mois (qui va de 2,01% à 2,62%), se cantonne aux environs immédiats de 2,40% alors qu'il avait marqué une pointe à plus de 2,46% à la fin du mois d'octobre.

"Les positions nettes à l'achat sur l'euro contre le dollar des fonds spéculatifs n'ont jamais été aussi importantes depuis 2007", rapportent les analystes d'Aurel BGC.

Principale statistique de la matinée : l'indice Ifo mesurant le climat des affaires en Allemagne, ressorti décembre à 117,2 alors que le consensus l'attendait, comme en novembre, à 117,6 points. Un (léger) recul qui n'alarme pas les analystes de Commerzbank : "Tout d'abord, la tendance du climat des affaires mesurée par l'Ifo est toujours clairement orientée à la hausse", indique une note. D'ailleurs, les analystes anticipent une croissance de 2,5% du PIB allemand en 2018, après 2,3% en 2017.

"Deuxièmement", ajoute Commerzbank , "le relèvement de ses taux directeurs par la BCE, et le ralentissement de l'activité qui risque de s'ensuivre, n'est pas pour demain. Et enfin, la reprise dans le reste de la zone euro est encore récente", puisqu'elle n'a véritablement commencé qu'au printemps 2013, ce qui lui laisse de la marge, indique une note de recherche.

"Dans l'après-midi, l'immobilier américain sera à l'honneur avec la publication des mises en chantier et des permis de construire pour le mois de novembre", ajoute Saxo Banque. Sans oublier les suites éventuelles du débat budgétaire à Washington.

EG


Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.