Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: 8ème repli, palier des 5.300 préservé de justesse.

(CercleFinance.com) - Le CAC40 (-0,27%) s'en tire mieux qu'on pouvait le redouter : l'indice en termine à 5.
303 après le test des 5.267Pts à moins de 2 heures de la clôture (il perdait alors -0,8%).

Mais ce rebond de +36Pts ne suffit pas à éviter l'inscription d'une huitième séance de repli consécutif à la Bourse de Paris, l'indice préservant de justesse le seuil des 5.300 points.

L'Euro-Stoxx50 cède -0,3% à 3.545Pts (Francfort perd -0,5%), dans le sillage de Wall Street.
Tout comme lors des précédentes séances, les indices US ont rapidement rebondi après des replis initiaux de -0,6% : à mi-séance, ces pertes sont d'ampleur limitée puisque le "Dow" et le "S&P" s'effritent de -0,4% et le Nasdaq d'un peu plus de -0,3% à 6.615.

Difficile de démontrer que cette embellie découle de la publication de plusieurs statistiques US, les indices ont peu réagi sur le coup, ni même après coup: l'inflation "core" (hors énergie) augmente de +0,2% à +1,8% en rythme annuel), les ventes au détail ont augmenté de 0,2% en données séquentielles le mois dernier, mais de +0,1% hors auto (après +1,2%).

Ceci marque un net ralentissement après les +1,9% de septembre selon le Département du Commerce, la hausse étant liée à de nombreux rachats dans le secteur automobile, post-cyclones.
Sur un an, les ventes de détail grimpent de +4,6% et sont dopées par les ventes de voitures neuves.
L'indice "Empire State" de la FED ralentit nettement (-10,8 à 19,4) mais ce chiffre ne constitue pas le reflet de la santé du secteur manufacturier dans l'ensemble du pays.
Les stocks des entreprises américaines sont restés stables en rythme mensuel en septembre dernier, après une hausse de 0,6% le mois précédent (chiffre révisé de +0,7%).

Par rapport à la même période en 2016, les stocks et les ventes des entreprises ont par ailleurs augmenté de respectivement 3,5% et 6,4%, soit un ratio stocks sur ventes à 1,36, contre 1,4 un an auparavant.

L'euro se montre moins vigoureux que mardi (il avait bondi de +0,8%) et il finit en baisse de -0,1% à 1,1790 après avoir testé 1,1850/E; le baril de WTI se stabilise vers 55,1$ (il repasse au-dessus des 55$).

Enfin, au chapitre microéconomique, Airbus Group (+2,4%) domine à la fois le CAC 40 et le SBF 120 consécutivement à l'annonce d'une commande historique du fonds de private equity américain spécialisé dans le transport aérien Indigo Partners. Ce dernier s'est en effet inscrit pour pas moins de 430 moyen-courriers de type A320neo supplémentaires. Le "prix catalogue" théorique (avant remises commerciales) des avions atteint 49,5 milliards de dollars, soit un peu plus de 42 milliards d'euros.

Au rayon des baisses, Technip-FMC reste lanterne rouge du CAC40 avec -4%, Nopost ferme la marché au sein du SBF-120 avec -5,5% et au sein du SRD, Naturex lâche 7,2% après l'annonce d'un recul de 2,9% des revenus au troisième trimestre à périmètre et change constants par rapport à la même période l'an passé. Le groupe anticipe par ailleurs une marge d'Ebitda légèrement inférieure aux 16% attendue par le consensus des analystes.
Lagardère chute de -4,4% et DBV technologies (-3,8%) enfonce un nouveau plancher à 37E.

Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.