Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40: encore une séance pour rien, Nasdaq100 bat un record.

(CercleFinance.com) - La lourdeur qui s'est manifestée en fin d'après-midi s'est vite dissipée et le CAC40 ne cède que -0,17% à 5.
471.

Le test des 5.460 n'a pas été suivi du déclenchement d'une vague de ventes de précaution, même scénario sur l'E-Stoxx50 (-0,1%) qui a oscillé entre 3.665 et 3.645 toute la journée pour finir quasi inchangé à 3.655.

A Wall Street, pas de nouveau "carton plein" de records mais un effritement initial de -0,1% en moyenne, vite rattrapé en l'absence de statistiques et de publications trimestrielles majeures.
Le Nasdaq-100 s'offre un nouveau record absolu à 6.333 et passe le cap des +30% cette année.

"Il faudrait cependant une cassure de la zone des 5.470/5.415 points sur le CAC40 pour qu'il y ait une réelle correction du marché. Encore faudrait-il qu'il y ait un déclencheur, ce qui n'est clairement pas le cas, bien que le risque géopolitique reste toujours en toile de fond", estiment les équipes de Saxo Banque, selon lesquelles "le marché va devoir trouver un nouveau moteur afin d'envisager un ralliement des 5.535 et au-delà des 5.600 points".

Même son de cloche chez Kiplink, pour qui, "graphiquement, le mouvement haussier même fragilisé n'est pas remis en cause".
A Tokyo, le Nikkei a interrompu un cycle de 25 séances -dont 24 de hausse- par une "consolidation" de -0,1% ce matin.

L'Euro demeure indécis face au dollar, il oscille entre 1,1580 et 1,1610. Le baril de Brent se stabilise vers 63,5/63,6$.

Du côté des valeurs, Crédit Agricole lâche 3,2%, la plus forte baisse de l'indice vedette.
La banque verte est à la peine sur le plan boursier après l'annonce d'une baisse de 5,2% de son résultat net part du groupe sous-jacent (hors éléments spécifiques) en rythme annuel à 966 millions d'euros au troisième trimestre.
Euronext perd 1,5% après publication d'un bénéfice stable (+0,6%) au T3, l'activité se redresse légèrement.

A contrario, Carrefour domine le CAC40 avec +3,2%, Ubisoft (+9,3%) caracole en tête du SBF 120 (loin devant Gaztrans avec +5,1%) sur fond de bond de 65,7% du chiffre d'affaires au premier semestre à 466,2 millions d'euros (+67,4% à changes constants) et de reconduction des objectifs pour l'exercice en cours ainsi que pour l'exercice 2018/2019. Sur le seul deuxième trimestre, les revenus de l'éditeur de jeux vidéo ont atteint 264,2 millions d'euros, nettement plus que l'objectif de 190 millions communiqué lors du point d'activité du trimestre précédent.

JCDecaux (+4%) est également bien orienté alors que l'activité du numéro un mondial de la communication extérieure a accéléré en rythme séquentiel au troisième trimestre. Le groupe anticipe actuellement une croissance de notre chiffre d'affaires organique ajusté autour de 4,5% sur l'exercice, soit une performance organique annuelle autour de 2,5 %.

Enfin, Natixis (+2,4%) surnage parmi les financières à la faveur d'un bond de 25% du bénéfice net part du groupe à fin septembre à près de 1,29 milliard d'euros.
Les dégagements se poursuivent sur Air-France/KLM qui lâche -3,6%.


Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.