Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: l'euro/dollar ballotté par des propos de la Fed

(CercleFinance.com) - Vendredi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne reculait de 0,35% à 1,1236 dollar, alors qu'elle avait terminé la veille au soir sur une hausse de 0,43%.
L'euro reste pratiquement neutre contre les autres grandes devises, à l'exception du franc suisse (- 0,20%).

Actuellement, les cambistes ont avant tout les yeux rivés sur le prochain comité de politique monétaire (le FOMC) de la Réserve fédérale américaine, qui se terminera le 31 juillet. Unanimement, le marché anticipe une baisse du principal taux directeur, pour l'heure de 2,25-2,50%. Reste à savoir si elle sera de 25 ou de 50 points de base.

Jusqu'à présent, le scénario très majoritaire pointait vers 25 points de base, eu égard à une conjoncture américaine marquée notamment par un chômage au plus bas niveau depuis des décennies. Ce qui permettrait aussi à la Fed de garder des munitions en réserve.

Cette opinion a été ébranlée hier par des propos du président de la Fed de New York, John Williams, qui est aussi le vice-président du FOMC auprès de Jerome Powell. Le marché a interprété certains éléments d'un de ses discours académiques comme un plaidoyer pour une baisse forte des taux courts (comprendre, de 50 points de base), en quelque sorte préventive, si la conjoncture venait à l'exiger et puisque l'inflation est faible. En conséquence, la probabilité implicite d'une baisse de 50 points mesurée par l'indicateur FedWatch est grimpée hier à jusqu'à 60,2%, ce qui en faisait donc l'hypothèse privilégiée. D'ailleurs, des propos du vice-président de la Fed, Richard Clarida, semblaient aller dans le même sens.

Puis dans la nuit, souligne la Banque Postale (LBP) AM, "les services de communication de la Fed de New York (ont décidé) de préciser que son président ne faisait que présenter une analyse in abstracto, fondée sur vingt ans de recherche". De ce fait, la probabilité implicite d'une baisse de 25 points est redevenue majoritaire d'une courte tête ce midi, à hauteur de 54,8%. Ce qui explique les variations de l'euro/dollar.

"Ces anticipations de marché au sujet des décisions à venir de la banque centrale américaine ont dû satisfaire le président Trump. Elles participent d'un dollar marginalement plus faible", souligne au passage LBP AM.

EG

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.