Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Solutions 30: une déception sévèrement sanctionnée

(CercleFinance.com) - Cette fois, les positions vendeuses n'expliquent pas, directement du moins, la forte baisse de l'action Solutions 30 à la Bourse de Paris.
Après la publication de ses ventes semestrielles, le titre dérape d'environ 8% et, vers 9,2 euros, repasse sous la barre du milliard d'euros de capitalisation.

Que se passe-t-il ? Hier soir, le groupe spécialisé dans l'installation d'équipements technologiques, ce qui va des compteurs Linky à la fibre optique, a fait état d'un chiffre d'affaires semestriel de 317,8 millions d'euros en très forte hausse : pratiquement 80% de mieux sur un an. Que demander de mieux ?

Mais attention : les opérateurs sont inquiets de la croissance mondiale en ce début de deuxième semestre 2019, alors que les marchés boursiers se traitent à des niveaux élevés. Toute déconvenue, si minime soit-elle, est sévèrement sanctionnée. Justement : au 2ème trimestre, les facturations de Solutions 30 (157,4 millions d'euros) ont manqué les attentes des analystes financiers de Portzamparc, qui escomptait 169 millions, ainsi que celles d'Oddo BHF, qui anticipait 164 millions. Du T1 au T2, la progression des ventes revient de 88% à 72,1%. Elle reste très forte, mais elle décélère.

Voilà qui est "légèrement décevant", écrit Portzamparc. Pourquoi ? Cela "s'explique principalement par un effet calendaire défavorable", ajoutent les spécialistes, élément qu'ils reconnaissent avoir sous-estimé.

Cela étant, les deux bureaux d'études soulignent aussi les récentes annonces de contrats en Allemagne, et la petite (3 millions d'euros) acquisition espagnole. Portzamparc maintient son estimation 2019 de chiffre d'affaires de 675 millions d'euros, ce qui représenterait une hausse de plus de 50% par rapport à 2018. Oddo BHF estime pour sa part que le groupe est bien parti pour atteindre son objectif d'un milliard d'euros à moyen terme.

On signalera aussi du mieux du côté du cash et du bilan : entre fin décembre et fin juin, le groupe est passé d'un endettement net de 12,4 millions d'euros à une trésorerie nette positive de 17,5 millions d'euros. Portzamparc et Oddo BHF calculent tous les deux que le cash flow libre du semestre doit avoisiner les 25 millions d'euros. Pour Portzamparc, il s'agit d'une bonne nouvelle puisque "ce sujet constituait l'un des points d'inquiétude latents du marché." Et les analystes d'ajouter que le ratio FCF ajusté / CA est, à 7,9%, "élevé pour le secteur."

Tous deux à l'achat sur le dossier Solutions 30, Oddo BHF et Portzamparc visent respectivement 11,6 et 15,3 euros.

EG



Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.