Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Devises: le Dollar dopé par le 'NFP' et envolée taux courts

(CercleFinance.com) - Le Dollar rebondit fortement ce vendredi, et même spectaculairement face au Yen avec près de +2% à 135,49.


Le "Dollar Index" grimpe de +1% vers 106,75, grâce à cette flambée face au Yen et une hausse de 0,85% face à l'Euro (vers 1,016) et face au Franc suisse à 0,9650, +0,9% face à la Livre (£) à 1,02030.

Les cambistes réagissent brutalement aux "NFP" publié à 14H30: le Dollar est dopé par une tension des taux courts qui s'avère spectaculaire... les gains des 10 derniers jours (détente de 20Pts depuis le 21 juillet) ont été effacés en quelques minutes avec un T-Bond 2032 remonté de 2,58% à 2,69% en 4 séances, avant un bond de +16/17Pts de base aujourd'hui.

Les maturités courtes se montrent encore plus volatiles avec un record de +22Pts sur le "2 ans" et le "3 ans" à 3,25 et 3,19% respectivement, le "5 ans" affichant +20Pts à 2,975%.
Le "30 ans" en revanche n'affiche que +13Pts à 3,09%: la théorie du "pivot" (décrue des taux mi-2023) tient toujours la corde.

Selon les dernières projections découlant des variations de "spread" entre le 2 ans et le 10 ans US, le marché estime à 66% la probabilité d'un relèvement de 75 points de base de la part de la Fed le mois prochain.

Le rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis indique que l'économie US a généré 528.000 emplois non agricoles au mois de juillet (372.000 en juin). Le Département du Travail a également révisé à la hausse les créations de postes des deux mois précédents, passant de 384.000 à 386.000 pour mai et de 372.000 à 398.000 pour juin, soit un solde de révision totale de +28.000.
L'autre grosse surprise, c'est le taux de chômage qui s'est tassé de 0,1 point à 3,5%, revenant ainsi à son niveau d'avant Covid, début février 2020.

Le marché du travail reste donc l'un des derniers grands moteurs de l'économie américaine à tenir bon (+2.500.000 jobs crées depuis janvier), avec un taux de chômage qui reste à un niveau très faible, traduisant une situation de plein-emploi.
Jerome Powell vient de commenter ces chiffres en expliquant "qu'avec de telles statistiques, cela n'a aucun sens de parler de récession".

En Europe, l'Euro a pu être affaibli par une nouvelle forte dégradation de la balance commerciale française, avec un déficit de près de 13,1 milliards d'euros au titre de juin, à comparer à un déficit de 12,9 milliards le mois précédent, d'après les données CVS-CJO de l'administration des douanes.

La balance des paiements courants de la France s'est également détériorée au deuxième trimestre, à -8,6 milliards d'euros en données CVS-CJO sur le trimestre, soit une dégradation de -7,5 milliards par rapport à un premier trimestre déjà déficitaire (-1,1 milliard).
Les données publiées vendredi par la Banque de France mettent en avant le renchérissement de la facture énergétique.


Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.