Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40: gain hebdo de +1% malgré nette tension des taux longs

(CercleFinance.com) - Le CAC40 en termine sur une hausse de +0,22% à 5.
655, un niveau qui a servi de pivot au marché parisien depuis 14H30 après avoir retracé au point près son zénith intraday du 26 juillet dernier (5.672).
Le CAC40 "Gross Return" inscrit un nouveau record absolu de clôture à 15.320 (mais le record intraday des 15.366 du 25 juillet tient toujours).

Le CAC40 (Px1 ou "GR") vient de valider un 5/5 à la hausse cette semaine, il aligne une 8ème séance gagnante d'affilée et boucle une 3ème semaine de hausse consécutive (pour un gain hebdo d'environ +1%).
L'Euro-Stoxx50 grimpe de +0,4% à 3.553 dans le sillage du DAX30 (+0,6%) qui tente de renouer avec les 12.500.
Ni le CAC40, ni le DAX30, ni l'Euro-Stoxx50 ne sont parvenus à battre leur record annuel ou historique intraday cette semaine: la décision de la BCE de baisser ses taux et de réactiver son programme d'achat d'actifs (QE), sur la base d'un rythme mensuel de 20MdsE était semble t'il "dans les cours" et ne s'avère pas décisif.

Ce montant s'avère très inférieur aux attentes du marché, qui se situaient plutôt autour de 40MdsE mensuels mais le caractère durable de ces rachats ("aussi longtemps que nécessaire") semble avoir rassuré certains intervenants de marché... mais pas tous !

Si les écarts observés sur les indices bourses s'avèrent anodins ce vendredi, les marchés obligataires enregistrent en revanche une correction appuyée, avec pratiquement +9Pts sur les Bunds et nos OAT (à -0,448%, et -0,17% respectivement) puis +8Pts de base sur les T-Bonds à 1,878%.

Les bons du Trésor les plus "sûrs" corrigent de +20 à +30Pts de base cette semaine, la pire depuis fin juin 2017 : ils ont pratiquement effacé tous les gains engrangés depuis le début du mois d'août (le 2 août pour être précis): l'appétit pour le risque est de retour, ce que confirme le "VIX" qui chute de -4% vers 13,6, son meilleur score (inversé) depuis le 30 juillet dernier).

Les regards vont dorénavant se tourner vers la Réserve Fédérale, qui tiendra la semaine prochaine une réunion de politique monétaire à l'issue de laquelle une nouvelle réduction de 25 points de base est attendue.

Wall Street s'affiche ce soir en timide hausse avec un gain de 0,1% à 0,2% sur le Dow jones et le "S&P" mais le Nasdaq reste stable à légèrement négatif.

Les investisseurs n'ont pas salué la hausse de l'indice de la confiance des consommateurs de l'Université du Michigan qui a été mesuré à 92 points en estimation préliminaire au mois de septembre, battant nettement le consensus qui anticipait en moyenne à 90,9 points.

L'indice "UMich" est donc en hausse par rapport à son niveau affiché au titre du mois de d'août, qui était de 89,8.

A 14H30, les marchés avaient découvert une hausse de 0,4% en séquentiel des ventes de détail au mois d'août selon le Département du Commerce, alors que le consensus n'anticipait qu'un gain de 0,2%.

En excluant le secteur automobile, les ventes au détail américaines se sont toutefois stabilisées le mois dernier, après une hausse de 1% le mois précédent, tandis que les économistes espéraient en moyenne un gain de 0,1% en août.

Les prix à l'importation aux États-Unis ont baissé de -0,5% en août, selon le Département du Travail (contre -0,4% attendu) et en excluant les produits pétroliers, ils sont restés stables.

De leur côté, les prix à l'exportation américains ont aussi baissé de -0,6% le mois dernier, en données brutes, et de -0,4% hors produits agricoles.

Par rapport à la même période en 2018, les prix américains à l'importation se sont contractés de -2% en août... mais cela a été de peu d'effet, on l'a vu mercredi sur les prix à la production qui ne se contractent plus.

Ces chiffres n'expliquent en rien la correction des T-Bonds de +32Pts cette semaine.

Hier, des signes de détente entre les Etats-Unis et la Chine concernant les questions commerciales avaient permis de conforter l'optimisme des investisseurs, cette thématique prévalait encore à l'ouverture de New York ce vendredi.


Du coté des valeurs, consolidation des "défensives" avec Pernod-Ricard, L'Oréal et Danone mais net rebond des équipementiers auto avec +3% en moyenne.
invité ce matin sur BFM Business, Paul Hermelin, le patron de l'ESN Capgemini, a fait part du prochain lancement de l'OPA sur Altran. Dans les conditions annoncées, soit 14 euros par action, un prix qu'il n'est pour l'heure pas question de relever. Rappelons que l'opération, recommandée par Altran, est contestée par certains investisseurs, dont le fonds activiste Elliott.

Casino annonce la signature des accords avec GPA et Éxito en vue du prochain lancement par GPA d'une offre publique d'achat exclusivement en numéraire sur Éxito, après l'achèvement des autorisations nécessaires.

Bolloré a annoncé un résultat net consolidé de 530 millions d'euros au premier semestre 2019, contre 605 millions d'euros au premier semestre 2018. Le résultat net part du Groupe est de 149 millions d'euros contre 97 millions d'euros au premier semestre 2018 (+54 %).

Suez indique avoir procédé avec succès à une nouvelle émission d'obligations hybrides pour 500 millions d'euros. Les nouveaux titres porteront intérêt au taux fixe de 1,625%, révisé pour la première fois sept ans après l'émission puis tous les cinq ans.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.