Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Taux : les 'obligs' progressent de concert avec les actions

(CercleFinance.com) - -Les marché obligataires ne gagnent peut-être pas +15% depuis le début de l'année (sauf les BTP italiens) mais ils ne déméritent pas, progressant de concert avec les indices boursiers, bien partis pour réaliser le "rallye" du siècle pour le CAC40 ou le Nasdaq s'ils parvenaient à aligner une semaine de hausse supplémentaire.


Mais ce que nous disent en parallèle les marchés obligataires, notamment les T-Bonds US, c'est que les taux ne vont non seulement plus jamais monter, mais pourraient même être réduits d'ici 6 à 9 mois aux Etats Unis (la FED, au moins, dispose de marge pour le faire).

Le "10 ans" américain a encore progressé en cette veille de weekend, après s'être déjà nettement détendu depuis 2 semaines (jusque vers 2,58% ce vendredi): il finit au contact des 2,600% (soit -3Pts de base en hebdo).

Les T-Bonds n'ont pas beaucoup réagi aux chiffres du jour.

L'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan constitue une bonne surprise : il s'établit à 97,8 points en estimation préliminaire au mois de mars, mieux que le consensus qui l'estimait à 95,3 points (il avait donné quelques signes de faiblesse en début d'année pour cause de "shutdown").

La surprise était moins bonne avec l'indice "Empire State" qui chute de 8,7 vers +3,7 (au plus bas depuis 2 ans) tandis que la production industrielle ressort à +0,1%... mais n'oublions pas que "bad news is good news" dans le climat boursier actuel.

Au Canada, les reventes de logements anciens ont plongé de -9,1% en février au lieu de -4% anticipé: la bulle immobilière canadienne avait atteint des niveaux historiques à l'automne dernier.

Les "gilts" restent également très surveillés alors que les parlementaires britanniques ont voté le report de la "deadline" du 29 mars (extension de l'article 50) qui devrait permettre de poursuivre les négociations avec Bruxelles et peut-être d'aplanir certains différents en interne.

Le "10 ans" britannique finit sur une note positive, avec un rendement qui se détend de -1,5Pts à 1,2100%.
Même écart ou presque sur nos OAT (à 0,458% contre 0,472%), stagnation des Bunds et des BTP italiens à 0,082% et 2,498% respectivement.

A noter cette révision à la baisse (spectaculaire) de l'anticipation de la croissance allemande par l'institut IFO à seulement +0,6%, après +1,9% en octobre, +1,1% en décembre et +1% en janvier, soit une division par

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.