Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: les indices continuent de faire grise mine

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York repart à la baisse jeudi matin, au lendemain d'un rendez-vous avec la Fed qui avait déjà été clairement sanctionné par les opérateurs.


Près d'une heure après l'ouverture, le Dow Jones cède 0,7% à 23.156 points, tandis que le Nasdaq Composite cède encore 0,2% à 6621,1 points.

Loin du rally de Noël escompté, les marchés d'actions américains se dirigent donc vers un "triste mois de décembre", comme le constatent avec amertume les équipes de Binck.fr.

"A l'heure où nous écrivons ces lignes l'indice directeur américain, le S&P 500, est en passe de réaliser sa pire performance pour un mois de décembre (-9%) depuis 1931", écrit le stratège de la banque en ligne, Nicolas Chéron.

Pour le responsable de la recherche, c'est une étape "historique" qui est en train de se jouer outre-Atlantique.

"Si les indices américains accélèrent sous leurs plus bas annuels, la probabilité de la mise en place d'un marché baissier augmenterait fortement", avertit le spécialiste.

Nicolas Chéron s'alarme surtout d'une potentielle récession à venir.

"Inversion des courbes de taux, chute du pétrole, les signaux faibles de risques récessifs s'amoncellent et les opérateurs s'en inquiètent, ce qui est légitime", souligne-t-il.

Les indicateurs économiques publiés dans la matinée semblent valider son morne diagnostic.

Les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage sont ainsi ressorties en hausse et, grosse déception, l'indice de la Fed de Philadelphie a chuté de 3,5 points à 12,9, loin du rebond de deux points attendu.

Petite compensation, l'indicateur avancé du Conference Board s'est inscrit en hausse de 0,2% en rythme séquentiel en novembre, après une contraction de 0,3% en octobre.

Côté valeurs, Altria cède 3,4% après avoir finalisé un investissement de 12,8 milliards de dollars au capital de JUUL Labs, un fabricant américain de cigarettes électroniques.

Accenture lâche de son côté plus de 4% après avoir resserré en hausse ses objectifs pour l'exercice 2018-19, visant désormais un BPA ajusté entre 7,01 et 7,25 dollars, et non plus entre 6,98 et 7,25 dollars.

Seul BlackBerry échappe à la débandade (+3,6%) suite à des résultats trimestriels meilleurs que prévu, confirmant le bien-fondé de sa reconversion dans la sécurité numérique pour les entreprises.

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.