Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: rachats de short et buybacks sauvent le weekend

(CercleFinance.com) - Wall Street rebondit opportunément à la veille d'un weekend qui n'annonçait morose et même angoissant (jusqu'à la mi-séances où les indices US avaient effacé tous leurs gains initiaux).


Le Dow Jones reprend 1,15%, le S&P 1,42%, le Nasdaq 2,29% et tout s'est donc joué au cours des 2 dernières heures, les achats se concentrant sur les plus gros dossiers et au-delà des rachats à bon compte après des corrections de -10 à -20% (le Nasdaq affichait hier soir un repli de -9,6% sur ses sommets du 29 août, le Dow Jones -7% sur ses records du 3 octobre).

A noter que les valeurs "Mid et Small Caps" du Russel-2000 ont littéralement stagné (+0,09%): ce sont typiquement des entreprises qui ne procèdent que très exceptionnellement à des "buybacks".

Il est donc beaucoup question de la résurgence des "buybacks" qui s'étaient taris à l'approche de la publication des trimestriels (comme tous les 3 mois, lorsque les munitions des programmes de rachats sont épuisées, en attendant la prochaine salve).

Rappel: les "buybacks" sont autorisés durant 95% de la séance, à l'exception des 10 dernières minutes, pour éviter que certains succombent à la tentation de manipuler les cours.

La semaine demeure cependant lourdement perdante malgré l'embellie survenue ce vendredi: le Dow Jones lâche -4,2% et le Nasdaq -5,75%, pire performance depuis début février dernier.
Le VIX qui flirtait de nouveau avec les 28 à mi-séance (+10%) s'est fortement détendu en soirée et finit à -15, vers 21,30.

Le rendement des T-Bonds qui faisaient office de placements refuge se sont eux retendus de +2Pts sur le "2 ans" (à 2,86%) et +4Pts sur le "10 ans" (à 3,173%).

Il apparaît assez clairement que la liste des titres ayant le plus spectaculairement rebondi -et dans les volumes les plus étoffés- coïncident avec les entreprises qui initient chaque trimestre les plans de rachats les plus considérables.

AMD +4,1%, Amazon +4%, Microsoft +3,5%, Apple et Cisco +3,6%, Comcast et Applied Materials +2,8%.

Quelques valeurs volatiles et très en vue cette année se reprennent vigoureusement: Autodesk +5,6%, Salesforce +5,4%, Nvidia +4,9%, Align Techno +4,7%, Illumina +4,6%, Netease +4,5%, Adobe +4,3%, Twitter +3,8% (un broker en recommande l'achat)

Le secteur bancaire n'a pas brillé malgré des résultats bien accueillis pour Citigroup (+2,1%) et Wells Fargo (+1,4%), mais JP-Morgan perd -1,1% (trading obligataire décevant), PNC-Financial -5,5%.
Mention spéciale pour Visa qui bondit de +4,7% et qui domine le Dow Jones, devant la défensive Walgreen-Boots avec +3,7%.

Enfin, Sears dont le marché attendait le déclenchement de la procédure de sauvegarde "chapter 11" dans le cadre d'une faillite ordonnée bondit de près de 17% après qu'un accord de refinancement de la dernière chance ait été conclu (selon CNBC) et qui permettrait au distributeur de poursuivre ses activités durant la période du "black friday" et au moins jusqu'à Noël.
Ensuite, Sears fermerait un tiers de ses 450 magasins pour n'en conserver que 300 en Amérique du Nord.


Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.