Accueil > Interview

interview

 

François Henri Pinault, PDG de Kering

le 28/07/2021 15:19:00

Kering: en forte hausse, les conseils des analystes
Le titre gagne près de 3% après l'annonce de ses résultats. Suite à cette annonce, Oddo maintient sa recommandation "neutre" sur le titre, avec un objectif de cours relevé à 710 euros, contre 669 euros précédemment.

Hier soir, Kering a publié un chiffre d'affaires de 4157 ME au titre du 2e trimestre, un chiffre 2% au-dessus des attentes d'Oddo et de celles du consensus. " On assiste bien à une accélération séquentielle modérée de la croissance à deux ans ", indique l'analyste, soit 6 % au 1er trimestre puis 11 % au 2e trimestre.

" Nous remontons modérément nos prévisions de CA (+2% environ sur 2021 et années suivantes) pour tenir compte d'une croissance à deux ans un peu plus vigoureuse au second semestre, notamment chez Gucci (où nous tablons sur une progression à deux ans du retail voisine de +14%) ", indique Oddo.

"Nous restons toujours un peu prudents sur le titre dans la mesure où le gap de croissance avec les leaders reste encore très visible avec pour conséquence un levier sur les marges moins prononcé en sortie de crise post pandémique. Sur la base de nos nouvelles estimations, le titre traite avec une décote d'environ -15% sur LVMH, cela ne nous paraît pas un niveau très élevé", conclut l'analyste.

L'opinion boursière d'Invest Securities reste également à neutre avec un objectif de cours relevé à 732 E (contre 724 E) après l'annonce des résultats. " L'accueil plutôt frileux que le marché réserve aux publications de résultats des sociétés du secteur luxe laisse penser que celle de Kering (EBIT et CA > de 5% à nos estimations) subira le même sort " indique Invest Securities.

" Toute la question est de savoir si la facilité avec laquelle les groupes de luxe battent régulièrement le consensus, ne va pas céder la place à une situation beaucoup plus contrastée dans le contexte d'une évaluation absolue et relative sans précédent " rajoute le bureau d'analyses.

" En attendant, Kering a réalisé un T2/S1 brillant, même si la marque Gucci ne fait que retrouver son niveau d'activité pré pandémie (après tout de même une croissance réelle de +86% au T2 soit +4% sur T2 2019), et la stratégie multi marques continue de marquer des points dans tous les domaines ".

L'analyste estime qu'avec un EBIT consolidé de 2,295MdsE pour le luxe stricto sensu et une marge proche de 30%, Kering est encore légèrement en retrait de sa production record du 1er semestre 2019.

bio

 
 
 
 
 
 

la phrase du jour

Chris Williamson de S&P Global Market Intelligence
"Les pressions sur les prix, conjuguées à la solidité rassurante de la croissance du PIB, inciteront probablement la Banque centrale européenne à resserrer prochainement sa politique monétaire"

vos questions a

Posez vos questions à l'une des personnes interviewées dans notre liste.

Vos questions à l'adresse suivante : contact@cerclefinance.com vosquestions@cerclefinance.com
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.