Accueil > Interview

interview

 

Henri Poupart-Lafarge, Président de Alstom

le 06/07/2021 17:26:00

Alstom: les opinions des analystes après les nouvelles prévisions
Le groupe vise pour 2024/2025 une marge d'exploitation ajustée de 8-10% et une croissance organique de plus de 5% par an (basé sur un carnet de commandes actuel de plus de 74 MdE).

" Les synergies ont été confirmées à 400 ME après 4-5 ans d'intégration de Bombardier Transport (BT). Nous estimons que la croissance visée est ambitieuse mais réalisable au vu du track record d'Alstom, pour la marge nous attendons 8.2% en 2023/24 et 9.2% en 2024/25 " indique le bureau d'analyses.

Oddo estime que la marge de BT sera faible mais positive cette année grâce à près de 1.1 MdE de provisions au bilan. Le groupe a indiqué que le FCF consolidé au 1er semestre doit être négatif de 1,6 - 1,9 MdE, puis redevenir positif au 2ème semestre.

A partir de l'année suivante Alstom anticipe un FCF positif chaque année tout en évoluant vers son objectif de conversion de 80% ou plus.

Oddo est à Surperformance sur le titre avec un objectif de 51 E. " Avec les nouveaux objectifs, nous devrions assister à une croissance exponentielle des résultats accompagnée par un redressement très fort du FCF à partir de 2022/23 ".

Goldman Sachs estime que les objectifs de FCF seront considérés comme décevants à court terme. L'analyste s'attend à ce que l'objectif de FCF pour l'exercice 21/22 soit proche de l'équilibre, compte tenu des commandes importantes compensant les problèmes d'exécution de Bombardier Transport (BT) et les besoins généraux de WC.

Suite à cette annonce sur les objectifs du groupe, Goldman Sachs confirme son conseil à l'achat et son objectif de cours de 48 E.

" La prévision d'un FCF " significativement négatif " pour l'exercice 21/22 est un revers par rapport aux attentes du consensus de Visible Alpha " indique l'analyste.

" La croissance organique du chiffre d'affaires sur la période devrait être supérieure à 5 %, ce qui est conforme à ce que nous pensions et peut-être conservateur étant donné les fortes attentes de relance et l'important carnet de commandes. La signalisation devrait connaître le taux de croissance le plus élevé du groupe " estime Goldman Sachs.

" Les services devraient connaître une croissance moyenne à un chiffre, légèrement inférieure à nos attentes d'environ 10 % " rajoute le bureau d'analyses.

bio

 
 
 
 
 
 

la phrase du jour

Chris Williamson de S&P Global Market Intelligence
"Les pressions sur les prix, conjuguées à la solidité rassurante de la croissance du PIB, inciteront probablement la Banque centrale européenne à resserrer prochainement sa politique monétaire"

vos questions a

Posez vos questions à l'une des personnes interviewées dans notre liste.

Vos questions à l'adresse suivante : contact@cerclefinance.com vosquestions@cerclefinance.com
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.