Accueil > Interview

interview

 

Micaela Le Divelec Lemmi, DG de Salvatore Ferragamo

le 12/11/2020 15:14:00

Salvatore Ferragamo: les avis des analystes après les résultats
Le titre subit aujourd'hui quelques dégagements (-4%) après un gain de près de 17% sur les quatre dernières séances. A l'issue des neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires de Salvatore Ferragamo s'est inscrit à 611 millions d'euros, en recul de 38,5 % par rapport à la même période un an plus tôt (994 millions d'euros).

Le groupe a réalisé l'essentiel de son activité en Asie-Pacifique (42%), devant l'Europe (23%), l'Amérique du Nord (20%) et le Japon (10%).

La baisse du CA est liée à la pandémie et au verrouillage des activités commerciales qui a entraîné la fermeture de la majorité des magasins de l'enseigne, fait savoir le groupe.

Salvatore Ferragamo a enregistré une perte nette de 96 millions d'euros lors des 9 premiers mois de l'année, bien loin des 61 millions d'euros de bénéfices réalisés un an plus tôt.

Crédit Suisse réaffirme son opinion "sous-performance" sur Salvatore Ferragamo, mais remonte son objectif de cours de 12% à neuf euros, pour tenir compte de la revalorisation récente du secteur et d'un ajustement de ses prévisions pour le groupe de luxe italien.

Après un troisième trimestre meilleur que prévu, le broker relève ses estimations de croissance organique des ventes pour 2021 et 2022 de 2%, ainsi que ses prévisions de profit opérationnel de 6% en moyenne, reflétant des perspectives à moyen terme en amélioration.

Jefferies dans sa dernière analyse sur le titre à relever sa recommandation sur Salvatore Ferragamo de "conserver" à "achat" avec un objectif de cours rehaussé de 36% à 15 euros, même s'il s'attend à ce que "les résultats du groupe à court terme restent pauvres".

Le broker reconnait que "2020 est une année très difficile" pour le fabricant italien de chaussures de luxe "avec des pertes significatives et un risque grandissant de non-pertinence à mi-chemin d'une tentative de réinitialisation".

bio

 
 
 
 
 
 

la phrase du jour

Déclaration des équipes de Danske Bank.
"On voit que les marchés choisissent d'ignorer les chiffres des nouvelles infections, qui s'inscrivent tous en hausse, pour se concentrer sur la promesse d'une reprise économique l'an prochain"

vos questions a

Posez vos questions à l'une des personnes interviewées dans notre liste.

Vos questions à l'adresse suivante : contact@cerclefinance.com vosquestions@cerclefinance.com
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.