Accueil > Interview

interview

 

Alexandre Bompard, PDG de Carrefour

le 02/03/2020 15:43:00

Carrefour: 'message de confiance pour 2020'
Le groupe a annoncé un chiffre d'affaires TTC de 80 735 ME, en croissance de +2,1% à changes constants.

Le résultat opérationnel courant (ROC) s'est élevé à 2 080 ME, en hausse de +145 ME (+7,4%) à taux de changes constants.

Le résultat net, part du Groupe ressort à 1 314 ME, contre (582) ME en 2018. Le cash-flow libre s'établit à 582 ME en 2019, en légère baisse de -54 ME par rapport à 2018.

Le groupe a confirmé ses objectifs financiers de 4,2 MdE de chiffre d'affaires e-commerce alimentaire en 2022 et de 4,8 MdE de chiffre d'affaires en produits bio en 2022.

Tout en maintenant sa position "neutre" sur Carrefour, Invest Securities ajuste son objectif de cours de 15,6 à 16 euros, après la confirmation par le distributeur alimentaire des résultats qu'il avait annoncés lors de la publication de son CA.

"Si l'inversion de trajectoire se vérifie, nous sommes loin d'un fort regain de momentum, en particulier en France où l'amélioration des marges est homéopathique compte tenu de la faiblesse de la base de départ (+30 bps à 1,9% d'EBIT)", souligne-t-il.

"La productivité, notamment commerciale des montants réinvestis pose question, de même que les pertes d'un redéploiement à marche forcée vers le online alimentaire qui anticipe beaucoup sur l'avenir", ajoute l'analyste, en retrait du consensus sur ses prévisions 2020.

L'analyste Oddo BHF a confirmé sa recommandation "achat" sur le titre Carrefour, retenant un "message de confiance pour 2020", même s'il constate que celui-ci est "sans engagement chiffré".

"Après deux années de Plan de Transformation (2018-2022), le groupe Carrefour estime disposer aujourd'hui d'une base solide. La structure est assainie et la compétitivité prix est améliorée (mais il reste encore du chemin à parcourir pour les hypermarchés en France). Le groupe estime qu'il y a de la croissance dans le secteur et qu'il est bien positionné pour la capter", apprécie le broker.

Oddo BHF confirme ainsi son objectif de cours de 20 euros, pour un potentiel de hausse de +24%. "Dans le contexte anxiogène actuel, nous sommes, en relatif, plus confortables d'être investis dans le secteur de la distribution alimentaire", commente le broker.

bio

 
 
 
 
 
 

la phrase du jour

Simona Gambarini, chez Capital Economics
"Le fait que les marchés aient peu réagi aux 1er signes montrant un début de contrôle du coronavirus laisse penser que les cours ne se redresseront que lorsque l'épidémie sera maîtrisée dans le monde"

vos questions a

Posez vos questions à l'une des personnes interviewées dans notre liste.

Vos questions à l'adresse suivante : contact@cerclefinance.com vosquestions@cerclefinance.com
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.