Accueil > Analyse > Taux & Devises

Taux & devises

Devises : le $ renforcé par les propos 'hawkish' de J.Powell

(CercleFinance.com) - L'Euro se retrouve clairement affaibli par la situation politique chaotique en France (et la perspective d'un pays durablement ingouvernable après le 7 juillet prochain).

L'Euro décroche de -0,7% vers 1,0733 face au billet vert, de -0,7% également face au Franc suisse à 0,9600, de -0,65% face au Yen.
LE "$-Index" efface ses pertes de la veille avec un gain de +0,6% vers 105,30 : une résistance court terme se dessine depuis 1 semaine sous 105,5.

La Monnaie Unique a pu être affaiblie par la publication de la production industrielle en zone euro, laquelle a déçu avec un repli de 0,1% jugé "inattendu".

Elle a en revanche augmenté de 0,5% dans l'UE (ce sont donc l'Allemagne et la France qui sont en panne), par rapport à mars 2024, selon les estimations d'Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne.

Outre-Atlantique : les prix à la production aux Etats-Unis (PPI) ont accusé une baisse inattendue de -0,2% en mai (à +2,2% en rythme annuel) sous l'effet du recul des prix de l'énergie, selon les statistiques publiées jeudi par le Département du Travail.

Les économistes prévoyaient une hausse de 0,1% d'un mois sur l'autre (après +0,5% en avril).

L'indice "core" mesurant les pressions sous-jacentes sur les prix à la production, qui exclut l'alimentation, l'énergie et les services commerciaux, est de son côté ressorti parfaitement stable le mois dernier après un gain de 0,5% en avril et il s'établit à +3,2% sur 12 mois.

Le Département du Travail annonce de son côté avoir enregistré 242.000 nouvelles inscriptions aux allocations chômage aux Etats-Unis lors de la semaine du 3 juin, un chiffre en hausse de 13 000 par rapport à la semaine précédente.

Ceci aurait pu affaiblir le Dollar vu un climat qui se détend sur le front de l'inflation mais ces chiffres "encourageants" sont obérés par les propos de Jerome Powell qui ont douché les espérances des investisseurs en matière d'assouplissement monétaire.

Les nouvelles projections de ses responsables en matière de taux d'intérêt, les fameux "dot plots", ne font plus apparaître qu'une baisse de taux en 2024, contre trois jusqu'ici.

Sur les 19 membres du comité de politique monétaire (FOMC), quatre d'entre eux n'anticipent aucune baisse de taux cette année, sept tablent sur une seule et huit en prévoient deux.



Copyright (c) 2024 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

vos questions a

Posez vos questions à l'une des personnes interviewées dans notre liste.

Vos questions à l'adresse suivante : contact@cerclefinance.com vosquestions@cerclefinance.com
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.