Accueil > Analyse > Taux & Devises

Taux & devises

Taux: belle séance en Europe, stats faibles en France et USA

(CercleFinance.com) - (CercleFinance.
com) -Les marchés obligataires abordent le "pont" de Thanksgiving (les US seront en congé jeudi et vendredi, ce sera très calme en Europe) avec confiance et optimisme, les dernières "stats" plaidant pour une attitude moins agressive des banques centrales.
En France notamment, l'indice PMI flash composite de l'activité globale calculé par S&P Global s'est replié de 50,2 en octobre à 48,8 en novembre, signalant une contraction du secteur privé français pour la première fois depuis février 2021.
Si le repli de la production manufacturière amorcé en juin s'est atténué, c'est la première baisse de l'activité du secteur des services depuis vingt mois qui a fait basculer l'économie française en zone de contraction en novembre.
Nos OAT effacent ainsi -8Pts à 2,3830%, les Bunds -4,8Pts à 1,931%, les BTP italiens -12Pts à 3,800%.
Belle séance pour les Gilts outre-Manche ce mercredi qui se détendent de -10Pts vers 3,03% et ont même affiché 2,985%, leur meilleure performance depuis fin août.
Aux Etats Unis, la déferlante de chiffres publiés cet après-midi ont eu peu d'impact, les T-Bonds sont peu changés (-2Pt à 3,733%) à 1 heure de la publication des "minutes" de la Réserve fédérale américaine qui paraîtront ce soir.
Les investisseurs ont pris connaissance cet après-midi d'une statistique peu encourageante : l'indice PMI composite du secteur privé américain publié par S&P Global s'établit à 46,3 en estimation préliminaire en novembre, à comparer à 48,2 en définitive pour le mois précédent.
Le PMI manufacturier chute de 50,4 vers 47,6, le PMI des "services" de 47,8 vers 46,1.
Les enquêteurs précisent que les prestataires de services ont signalé des déclins d'activité plus rapides, mais surtout que les fabricants ont vu leur production passer en zone de contraction, l'indice manufacturier ayant même atteint un plus bas depuis mai 2020.
L'indice de confiance de l'université basée dans le Midwest est finalement ressorti à 56,8, un niveau supérieur à la première estimation (54,7), mais toujours en net recul par rapport au niveau de 59,9 atteint en octobre.
C'est la composante du jugement des ménages sur leur situation actuelle qui a le plus baissé, à 58,8 contre 65,6 le mois précédent.
La composante des anticipations s'établit, elle, à 55,6 après 56,2 en octobre.



Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

vos questions a

Posez vos questions à l'une des personnes interviewées dans notre liste.

Vos questions à l'adresse suivante : contact@cerclefinance.com vosquestions@cerclefinance.com
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.