Accueil > Analyse > Taux & Devises

Taux & devises

Taux: la situation se tend en Italie (élections anticipées?)

(CercleFinance.com) - Les marchés obligataires européens se stabilisent, dans de basses eaux, à la veille du weekend.

Les Bunds et les OAT voient leur rendement se détendre d'environ -1,5Pt à -0,516% et -0,2830% respectivement, les Bonos espagnols effacent à peine 1Pt à 0,124%, idem pour les Gilts britanniques à 0,300% contre 0,308%.

Très mauvaise fin de semaine pour les BTP italiens qui avaient salué lundi et mardi le probable maintien aux affaires du gouvernement de Giuseppe Conte (il a obtenu de justesse la confiance du Sénat mardi)... mais la tentative de constitution d'une nouvelle coalition avec des centristes -plutôt réticents- n'est pas du goût des créanciers de l'Italie: des élections anticipées -2 ans avant le terme- semblent poindre à l'horizon et les BTP se dégradent de +6Pts à 0,7150% (3ème séance de hausse des taux) et de +13Pts sur la semaine (soit presque +25Pts en 15 jours).

Outre-Atlantique, les T-Bonds se détendent d'environ -1Pt vers 1,0910% malgré la publication de chiffres "ultra-robustes" et nettement supérieurs aux estimations ce vendredi.

L'indice PMI "composite" IHS/Markit de janvier aux Etats Unis s'envole à 58 contre 55,3 en décembre.
L'activité a fortement accéléré à la fois dans le secteur manufacturier ainsi que dans le secteur tertiaire, alors que se profilent des mesures de reconfinement imminentes avec la nouvelle administration Biden.

Les PMI publiés en Europe n'ont pas eu de véritable impact sur les dettes du vieux continent.
En France, le PMI composite s'est replié à 47,0 en janvier (49,5 en décembre), traduisant une accélération de la contraction dans le secteur privé sur fond de durcissement des mesures de couvre-feu.
Le recul est particulièrement marqué sur le PMI des "services", en recul de 49 vers 46,5 en janvier.

Le PMI composite de la zone euro s'est replié de 49,1 en décembre à 47,5 en janvier (47,6 anticipé), signalant ainsi une troisième baisse mensuelle consécutive de l'activité globale dans la région et le plus fort taux de contraction depuis trois mois; le PMI des "services" se contracte de 46,4 vers 45.
En Allemagne, le PMI global reste en territoire positif à 50,8 contre 52 en décembre et au Royaume Uni, le "composite" chute lourdement, de 45,5 vers 40,6.

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

vos questions a

Posez vos questions à l'une des personnes interviewées dans notre liste.

Vos questions à l'adresse suivante : contact@cerclefinance.com vosquestions@cerclefinance.com
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.