Accueil > Analyse > Taux & Devises

Taux & devises

Taux: nette détente des taux US après communiqué FED colombe

(CercleFinance.com) - Une petite vague d'aversion au risque s'est matérialisée en fin de journée sur les marchés financiers qui cherchaient peut-être une bonne raison de consolider.

C'est Donald Trump qui la leur fournit en prévenant la Chine d'un maintien des sanctions tant que Pékin ne signe pas un accord commercial à la hauteur des attentes des Etats Unis et qui stigmatise également l'Europe "qui a été aussi dure que la Chine sur le plan commercial à l'encontre des Etats Unis".
Une vraie douche froide alors que la veille, la presse US annonçait le déplacement de Steven Mnuchin à Pékin la semaine prochaine, et le vice-premier Ministre chinois était attendu à Washington la semaine suivante, prélude -pensait t'on- à la signature d'un accord commercial définitif (alors pourquoi les menaces du jour ?).

Les Bunds et les OAT effacent leurs pertes de la veille: nos OAT se détendent de 0,472% vers 0,4600%, les Bunds de -1,8Pts à 0,083%.

Les Bonos espagnols finissent quasi stables (-0,2Pt à 1,179%) et la surprise provient des "Gilts" britanniques qui saluent le probable report du Brexit au moins jusqu'à mi-mai par une détente de -4Pts à 1,146%.
C'est leur niveau de rémunération le plus faible observé depuis le 10 décembre 2017 et leur meilleure clôture depuis la mi-septembre 2017.

Le "10 ans" britannique gravitait autour de 1,40% 1 mois avant le Brexit, qui était alors jugé extrêmement improbable à l'époque.

Seule note discordante ce mercredi: une dégradation des BTP italiens : +5Pts à 2,537%.

La prudence prévalait également sur les marchés US (détente du T-Bond de -2,3Pts à 2,5900%) en amont de la conclusion de la réunion du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC): le communiqué final entérine le gel des taux (2,25/2,50%) pour une période d'au moins 9 mois et plus majoritairement 12 mois selon les "dot plots" (anticipations des divers membres de la FED).
Le diagnostic économique reste optimiste mais la prévision de croissance est revue de +2,2% à +2,1%, l'objectif d'inflation réduit de +1,8 à +1,7%.

La réduction du bilan de la FED ("normalisation") sera progressivement ralenti à partir du mois de mai puis arrêté en septembre.

Ces annonces "dovish" (ou accommodantes) faisaient reculer encore plus nettement le rendement des T-Bonds 2029 vers 2,5600%, le "spread" avec les maturités courtes s'écrasant un peu plus, le "1 ans" s'inscrivant à 2,454%, à parité avec le "7 ans".


Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

vos questions a

Posez vos questions à l'une des personnes interviewées dans notre liste.

Vos questions à l'adresse suivante : contact@cerclefinance.com vosquestions@cerclefinance.com
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.