Accueil > Analyse graphique

Analyse

Devises: le $ trouve un support vers 1,1865/E, rebond timide

(CercleFinance.com) - Le Dollar tente de mieux finir la journée qu'il ne l'avait commencée : il s'est replie jusque vers 1,1865 contre Euro à son plus bas du jour (vers 15H) et il a commencé à se redresser jusque vers 1,1815/E.
.. mais 90 minutes après la publication des chiffres du chômage US: autrement dit, il ne semble pas y a voir de rapport de cause à effet si l'on tient compte de la chronologie.

Vers 19H, il continuait de stagner autour de 1,1820/E, mais également contre le Yen (variation journalière absolument nulle).
Il s'effrite en revanche de -0,25% face au Franc suisse et au Dollar canadien, de -0,35% face au Sterling (le "cable"), à 1,3077.

Pas vraiment de lien avec l'actu du jour, ni avec le différentiel de rendement entre les T-Bonds US et les Gilts.

Le repli initial face à l'Euro a coïncidé avec le recul du chômage en France en juillet selon l'INSEE : il a diminué de 271.000 à deux millions de personnes aux deuxième trimestre 2020 (hors Mayotte), soit un taux de chômage en baisse de 0,7 point à 7,1% de la population.

Mais cette nette baisse du chômage (au sens du BIT) "ne traduit pas une amélioration du marché du travail mais un effet de confinement des personnes sans emploi qui l'emporte sur l'effet de hausse du nombre de personnes sans emploi" (en clair, beaucoup de personnes ont renoncé à chercher un emploi... car ils n'existent carrément pas dans de nombreux secteurs liés au tourisme).

Aux Etats Unis, bonne surprise puisque les inscriptions reculent de -228.000, à 963.000 contre 1,1Mns attendu : la contraction saisonnière des inscriptions au chômage se vérifie cet été également... mais c'est un peu étonnant car le secteur tourisme ne recrute quasiment pas, c'est donc que des milliers de personnes ne s'inscrivent plus provisoirement (comme en France, apparemment.. vacances obligent).

Le nombre de chômeurs indemnisés aux États-Unis est de 15.486 millions, en recul de 604.000, ce qui coïncide avec un taux de chômage légèrement supérieur à 10%.

Cette journée était également marquée par la publication des "indicateurs d'inflation" aux Etats Unis: les prix à l'exportation US grimpent de +0,8% contre +0,4% attendu, les prix à l'import progressent de +0,7% (faiblesse du $ et hausse du pétrole obligent).


Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

vos questions a

Posez vos questions à l'une des personnes interviewées dans notre liste.

Vos questions à l'adresse suivante : contact@cerclefinance.com vosquestions@cerclefinance.com
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.