Accueil > Analyse graphique

Analyse

Taux: nouveau record pour les Bonos, les Gilts UK caracolent

(CercleFinance.com) - Les marchés obligataires ont repris leur marche en avant vers de nouveaux records absolus (c'est le cas pour le "10 ans" espagnol et portugais en clôture): les taux se détendent sensiblement (notamment les Bunds à -0,09% contre -0,058%), en dépit de marchés d'actions sans direction (donc pas "d'aversion au risque") et en dépit d'agenda macro-économique inexistant ce mercredi.


Bien sûr, il y aura à 20H la publication des "minutes" (compte-rendu de la dernière réunion) du dernier FOMC de la Fed.
Les T-Bonds US se détendent -par anticipation ?- de -3,7Pts de base, à 2,388%.

Le marché attend en particulier des indications sur la "disposition" des dirigeants de la Réserve Fédérale à abaisser les taux, afin de compenser l'impact -redouté- des tensions commerciales sur la croissance.

John Williams, le patron de la FED de New York a un peu vendu la mèche cet après-midi en estimant que les taux sont proches d'un équilibre parfait (objectif de neutralité atteint) et qu'il n'y a pas de raison de vouloir les changer dans l'immédiat (autrement dit, la FED veut et peut "se donner du temps").

Les marchés demeurent par ailleurs très prudents car Washington continue de souffler le chaud et le froid, à quelques heures d'intervalle (sanctions à l'encontre de l'équipementier télécoms chinois Huawei pouvant s'étendre à d'autres entreprise chinoises) mais Steven Mnuchin fait savoir dans la foulée que l'application de surtaxes à 25% sur 325Mds$ de produits importés de Chine ne devrait pas intervenir avant début juillet (juste après le sommet du "G20").

Les dettes souveraines des pays latins connaissent des sorts divers avec nos OAT qui s'améliorent de -2,5Pts à 0,303%, le "bonos" espagnols (-1,2Pt) établissent un nouveau record absolu de clôture à 0,868%... en revanche, les BTP italiens se dégradent symétriquement de +1,2Pts à 2,636%.

Mais les grands gagnants du jour sont les "gilts" qui affichent un spectaculaire -7,5Pts à 1,008% alors que Theresa May va probablement subir un nouvel échec sur sa proposition d'un second referendum pour ou contre le Brexit.
Son parti (les conservateurs) risque de subir une véritable déroute lors du vote européen de dimanche : cette formation ne serait créditée que de 7 à 8% des intentions de vote, le tiers des 21% affiché par les "travaillistes" et surtout 28 à 30Pts de moins que le parti du Brexit, à 35/37% dans les sondages !

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

vos questions a

Posez vos questions à l'une des personnes interviewées dans notre liste.

Vos questions à l'adresse suivante : contact@cerclefinance.com vosquestions@cerclefinance.com
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.