Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40: même indécision qu'à W-Street, pénalisé par T-Bonds

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris finit quasi stable (-0,05%), à l'issue d'une séance où le CAC40 aura swingué entre le support des 4.
780 et la zone technique et médiane des 4.875Pts.

Wall Street se montre tout aussi indécis alors qu'une toute récente déclaration de Nancy Pelosi (peu avant 18H) tendrait à entretenir l'espoir d'un accord sur le "stimulus package" au cours des prochaines heures.

Mais les discussions pourraient aussi se poursuivre jusqu'à samedi... et peut-être même jusqu'à la veille des élections, selon Nancy Pelosi, celle-là même qui avait fixé un ultimatum au soir du 20 octobre (si pas d'accord, arrêt des négociations jusqu'après les élections).

Les opérateurs attendent du concret : les scores restent proches de 0,00% pour le Dow Jones et le S&P500, le Nasdaq cède -0,3% vers 11.450 (même sur l'E-Stoxx50, en repli vers 3.171Pts).

Les intervenants de marché ont pris connaissance aujourd'hui aux Etats-Unis des inscriptions aux allocations chômage : elles ont diminué de -55.000 à 787.000 la semaine dernière, selon le Département du Travail, par rapport aux 842.000 de la semaine précédente (chiffre révisé d'une estimation initiale qui était de 898.000).
Les indicateurs avancés du Conference Board ressortent supérieurs aux anticipations avec +0,7% au lieu de +0,6% attendu.

La véritable surprise du jour provient des reventes de logements anciens qui explosent aux Etats Unis de +9,4%, à 6,54 millions de transactions.
Le prix médian des maisons grimpe à 311.800$, la hausse atteint +14,8% sur 12 mois, avec des disparités notables entre l'ouest (Californie, Oregon) qui connait des hausses de +16,2% et le centre où les prix affichent +7%.

Des chiffres jugés "forts" : les T-Bonds US "2030" se dégradent de nouveau avec +2,5Pts vers 0,8400%, le "2 ans" atteint son plus mauvais niveau depuis 2 mois.

Du coté des valeurs à Paris, Pernod Ricard (+3,9%) reste leader: Pernod Ricard dévoile un chiffre d'affaires de 2.236 millions d'euros au titre de son premier trimestre 2020-21, en décroissance faciale de 10% en raison d'un effet de change négatif sur la période, et en décroissance interne de 6%.
Schneider (+2,1%) a annoncé un chiffre d'affaires de 6 458 millions d'euros au troisième trimestre 2020, en hausse organique de +1,3 % et une baisse de -2,8 % en croissance publiée.

Hermès (+2%) a pulvérisé ce midi un nouveau record absolu au-delà des 824,5E (soit 86,7MdsE de capitalisation) et creuse l'écart (20%) par rapport à l'ex-N°1 du CAC40 qui recule de -2% et ne "pèse" plus que 72MdsE.
Hermès International affiche pourtant un chiffre d'affaires en baisse de 14% à taux de change courants et à taux de change constants, soit 4.288MdsE sur les neuf premiers mois de 2020, avec toutefois un retour à la croissance prévu au troisième trimestre.

Thales (-2%) a publié ce matin son CA au 30 septembre 2020. Sur les neuf premiers mois de l'année, le groupe enregistre un CA de 11,7 milliards d'euros, en recul de 5,6% (-10,5% à périmètre et taux de change constants).
En queue de classement, on retrouve Plastic Omnium avec -9%, puis Sopra-Steria avec -6,5%, puis Klépierre (-5,7%) qui termine sous les 12E.

Dassault Systèmes publie au titre du troisième trimestre 2020 un BNPA non-IFRS de 0,80 euro, en croissance de 8% à taux de changes constants, ainsi qu'une marge opérationnelle non-IFRS de 28,2%, en retrait de 2,1 points en comparaison annuelle.


Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.