Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Carrefour: les derniers avis des bureaux d'analyses

(CercleFinance.com) - Stifel réaffirme sa recommandation "achat" sur Carrefour ainsi que son objectif de cours de 23 euros, dans une note sur le distributeur alimentaire français ainsi que sur ses pairs belgo-néerlandais Ahold-Delhaize et portugais Jeronimo Martins.


"Tous trois, en particulier Jeronimo Martins, ont navigué de façon convaincante dans les eaux troubles caractérisées par une inflation alimentaire vigoureuse et une inflation des coûts de construction rapide", reconnait le broker.

Notant toutefois les incertitudes liées aux effets de la crise énergétique sur le revenu disponible des ménages, Stifel prévient que "l'année 2023 pourrait se montrer plus délicate, avec des coûts toujours élevés et des ventes en chute avec les indices des prix".

Barclays maintient également son opinion surperformance sur le titre Carrefour avec un objectif de cours à la hausse à 22E.

"La décote d'environ 20% de Carrefour par rapport à la moyenne du secteur est d'autant plus excessive que les ventes LFL en France devraient accélérer et que le prochain CMD (réunion Investisseurs le 8 novembre) représentera probablement un catalyseur positif ", estime l'analyse.

Rappelons que JPMorgan a dégradé pour sa part sa recommandation fin août sur le titre Carrefour, qu'il ramène de "surpondérer" à "neutre" avec un objectif de cours abaissé de 21,5 à 20,5 euros en raison du manque de catalyseurs qui entoure selon lui le distributeur.

Dans une note de recherche, l'intermédiaire financier met en évidence une dynamique peu porteuse dans l'immédiat, illustrée par les indicateurs d'activité peu encourageants publiés cet été.

Pour JPMorgan, la situation maussade de la France et du reste de l'Europe n'est pas contrebalancée par la vigueur du Brésil, ce qui lui fait penser que le numéro un français de la grande distribution pourrait amorcer un cycle de révision à la baisse de ses prévisions de résultats sous l'effet de la flambée de l'inflation.

Parallèlement, les conditions de marché actuelles laissent peu de place au scénario d'un rapprochement, une perspective qui avait été à l'origine de la récente appréciation du multiple de valorisation de l'action, rappelle-t-il.

Si JPMorgan souligne que le groupe est bien parti pour reverser à ses actionnaires plus de 25% de sa trésorerie via des rachats d'actions et des dividendes sur les trois prochaines années et que le titre demeure toujours aussi bon marché, il dit aujourd'hui voir davantage de visibilité et un meilleur profil risque/rendement du côté du néerlandais Ahold.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.