Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

WallStreet:consolide à plat, Tesla monte malgré trimestriels

(CercleFinance.com) - Tarif unique (-0,23%) pour les 3 principaux indices US qui calquent leur (absence de) volatilité sur celle de Tokyo ce mercredi matin, puis sur les places européennes tout au long de la séance.

Une consolidation à plat, en mode "camisole algorithmique".

Tout est sous contrôle et les "sherpas" ne s'en cachent même pas: c'est d'ailleurs la condition du maintien d'un degré de confiance optimal, les opérateurs se convaincant au fil des semaines que plus rien de fâcheux ne peut arriver, sans horizon de temps.

Pendant que les "big caps" subissaient quelques "ajustements", les "Mid Caps" bénéficiaient d'une poursuite des rachats à bon compte (+0,2%).

Cette journée a été marquée par la publication d'une déferlante de trimestriels mais le suspens était à son comble concernant Facebook (qui n'a pas déçu et bondissait de +9% en en "after hour"), puis Tesla.
Et là, c'est la douche froide, avec une perte de -2,9$/titre contre -1,15$ attendu (après -3,35$ au T1 2018), un chiffre d'affaire inférieur de presque -20% par rapport aux prévisions avec 4,5Mds$ contre 5,4Mds$ estimé.
Mais de façon assez singulière, le titre ne réagissait que très modérément (+0,5%) après -2% en clôture (à 260$), comme si le cours était soutenu.

Le Nasdaq n'a pas reculé que dans le sillage de Tesla, on notait aussi les replis de Netapp -4,1%, Seagate -6,6%, Incyte -2,5% Baidu -2,3%...


L'indice des "technos" a été soutenu par eBay +5,1%, Analog +2,8%, KLA +2%, Xilinx +1,9%, AMD +1,8%, Applied Mat +1,4%, FB -0,6% puis +6% après ses trimestriels.

Le secteur qui finit "lanterne rouge", c'est celui des pétrolières avec Nal Oilwell -5,1%, Schlumberger et Chevron -3,1%, Valero et Conoco -2,8%, EOG -2,6%, Hess -2,5%, EXXON -1,9%.
Le baril de WTI ne consolide pourtant que de -0,8% après la publication des stocks hebdo de pétrole "brut" aux États-Unis : ils ont gonflé de +5,5 millions de barils selon l'enquête l'Energy Information Administration.
Le consensus était de 1,3 million de barils mais cela s'explique en partie par la nette hausse (+2,4% à 90,1%) du taux d'utilisation des capacités des raffineries américaines.

Les stocks d'essence se sont contractés de -2,13 millions de barils, contre -1Mn bls anticipé.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.