Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: les cambistes obnubilés par la Fed

(CercleFinance.com) - Mardi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne défendait la barre des 1,23 dollar reprise lors de la séance d'hier.
Tout en se tassant ce midi de 0,19% à 1,2312 dollar, après une hausse de 0,40% la veille. Par ailleurs, l'euro plie de 0,25% contre le sterling, prend 0,15% face au yen et demeure neutre contre le franc suisse.

Hier, le dollar a été pénalisé par le décrochage des valeurs technologiques à Wall Street, à commencer par Facebook, explique un analyste parisien.

Principale statistique de la matinée, l'indice ZEW pour l'Allemagne (et l'Eurozone) passe inaperçu alors que débutera tout à l'heure la réunion du conseil de politique monétaire de la Fed, le fameux FOMC, qui se terminera demain soir. Il s'agira de la première réunion de l'instance pour la présidence de Jerome Powell, successeur de Janet Yellen. Les projections macroéconomiques seront mises à jour à l'occasion, et M. Powell animera la conférence de presse.

De l'avis général, la Fed devrait de nouveau relever ses taux d'un quart de point. "Ce scénario est déjà pleinement intégré dans les cours", estiment les analystes de Saxo Banque, qui calculent qu'il est "pricé" par le marché suivant une probabilité de 95%.

"La vraie inconnue concerne le rythme d'appréciation des taux qui dépend étroitement de l'analyse faite de l'économie américaine et de son évolution future. Jusqu'à présent, la Fed mais également Powell ont fait preuve d'un grand optimisme qui n'est pas partagé par tous les intervenants de marché. Entre maintenant et décembre 2020, il y a un fort décalage de perception entre la Fed et le marché à propos des hausses de taux", ajoutent les spécialistes.

"Il ne devrait pas y avoir de changements) ; il y a plus d'incertitudes sur le profil du taux des fonds fédéraux au cours des trimestres et années à venir. Aura-t-on 3 ou 4 hausses de 25 points cette année, 2 ou 3 l'année prochaine et un atterrissage in fine en-dessous ou au-dessus de 3% ?", se demande pour sa part La Banque Postale AM.

Et les analystes d'ajouter : "Le marché a revu à la hausse ses anticipations sur la période récente ; est-il allé trop loin ? Peut-être. Quant au contenu et à la forme des propos de Powell, il faudra qu'il évite les propos dialectiques du type de ceux utilisés lors de ses récentes auditions devant le Congrès : trouver le bon équilibre entre normalisation de l'inflation et éviter le risque de surchauffe. Ils sont simplement mal compris".

EG


Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.