Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Devises: les cambistes imperturbables cette semaine.

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne s'apprêtait, vendredi midi sur le marché des changes, à terminer une semaine sans grande variation.
A cette heure, l'euro se tasse très symboliquement de 0,07% à 1,1650 dollar, et n'est guère plus inspirée face au sterling, au yen et au franc suisse.

Certes, la journée d'hier a été marquée par une décision monétaire historique au Royaume-Uni : "La Banque d'Angleterre a relevé ses taux d'intérêt (de 0,25 à 0,50%, ndlr) pour la première fois depuis plus de 10 ans hier, mais la livre sterling a chuté après que la banque centrale ait annoncé qu'elle s'attendait à de nouvelles augmentations 'très graduelles'", soulignent les spécialistes de Saxo Banque.

"Le gouverneur Mark Carney a déclaré que la Banque d'Angleterre était sur la même longueur d'onde que les investisseurs qui s'attendent à deux hausses de taux supplémentaires de 25 points de base avant fin 2020", ajoutent-ils.

Du côté des décisions monétaires marquantes, le président des Etats-Unis, Donald Trump, a mis fin au suspense : l'actuelle présidente de la Fed, Janet Yellen, sera remplacée l'année prochaine à ce poste par Jerome Powell, déjà membre du FOMC. M. Powell est généralement considéré comme le candidat de la continuité de la politique actuelle, qu'il a "validé" ces dernières années au comité de politique monétaire.

"Si ma nomination est confirmée par le Sénat, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour atteindre les objectifs assignés à la Réserve fédérale par le Congrès : la stabilité des prix et un maximum d'emplois", a déclaré M. Powell à l'annonce de la décision de Donald Trump.

Quid du futur plan de relance budgétaire de Donald Trump, qui occupe le Congrès actuellement ? Le processus s'annonce compliqué. "L'incertitude autour de l'adoption du projet de réforme fiscale a incité les cambistes à la prudence sur la devise américaine", commente un spécialiste parisien.

Tout à l'heure sur l'agenda statistique américain, les cambistes guetteront notamment - mais pas seulement - le rapport mensuel sur l'emploi du Bureau of Labor Statistics. "Le chiffre est très attendu puisque septembre avait été affecté par les cyclones dans le sud du pays. Le consensus est fixé à une création de 310.000 emplois sur la période", ajoute Saxo Banque. Pour mémoire, en raison des ouragans, l'estimation préliminaire de septembre était de - 33.000.

Chez Aurel BGC, on évoque donc "des créations d'emplois en trompe l'oeil". Et les spécialistes d'ajouter : "Les investisseurs devraient être plus sensibles à l'évolution du salaire horaire moyen, qui a nettement rebondi en septembre, vraisemblablement pour des raisons techniques, et au taux de chômage."

EG




Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.