Accueil > Actualité > Société

CAC40: évolution de communication de la BCE bien accueillie

(CercleFinance.com) - Le CAC40 accélère sa progression au fil des réponses de Mario Draghi aux questions de la presse: l'indice engrange désormais +0,6% à 5.
218, l'Euro-Stoxx50 +0,3% vers 3.390.

"Graphiquement, les résistances de 5.210 et 5.235 points demeurent les caps à franchir pour espérer renouer avec un biais nettement plus positif et indiscutable. A la baisse, le principal seuil d'alerte est constitué par la zone 5.095/5.075 points, soit un écart suffisamment important avec les niveaux actuels pour permettre à l'indice vedette d'éviter une trop forte détérioration de sa moyenne mobile de court terme", évaluent les équipes de Kiplink.

Les marchés ne montrent aucune émotion à la lecture du communiqué final de la BCE qui supprime la référence à une augmentation ou une extension du "QE" en cas de besoin: cette évolution du texte semblait en effet largement anticipée.
C'est d'ailleurs logique puisque la BCE rehausse son objectif de croissance 2018.

La BCE se permet de critiquer la décision des Etats Unis d'instaurer des barrières douanières : "les décisions unilatérales en matière d'échanges économiques sont dangereuses" et il ajoute, "si les hausses de tarifs affectent les amis, alors qui sont les ennemis ?".
La BCE va suivre de près l'évolution des parités de change, ce qui signifie que le Dollar pourrait ne plus être très loin d'un niveau de faiblesse qui serait jugé préjudiciable.
L'Euro s'est rapidement hissé vers 1,2430/£ avant de se tasser vers 1,2395, les taux long se détendent un peu également, l'OAT revient de 0,9320 vers 0,915%.

Pas d'indicateur notable ce jeudi outre-Atlantique, à l'exception des inscriptions hebdomadaires au chômage qui grimpent de +21.000 à 231.000.
Une surprise au lendemain de l'enquête ADP sur l'emploi dans le secteur privé qui s'est avérée bien meilleure que prévu par les économistes.

Actualité chargée par ailleurs sur le front des valeurs, avec Engie (+4%) qui domine nettement l'indice phare dans le sillage de l'annonce de comptes annuels marqués par une croissance de 5,3% de l'Ebitda en données organiques. L'énergéticien anticipe un résultat net récurrent part du groupe - hors E&P et GNL - entre 2,45 et 2,65 milliards au titre de l'année en cours et a annoncé le versement d'un dividende de 0,75 euro par action pour 2018, en hausse par rapport à celui de 0,7 euro confirmé pour 2017.

A l'autre extrémité du palmarès, Casino décroche de 5,3% en dépit de résultats 2017 en hausse, avec notamment un bénéfice net normalisé des activités poursuivies part du groupe de 372 millions d'euros, en hausse de 9%.

Sur le SBF 120, Nexans s'envole pour sa part de 6% après un relèvement de recommandation de JPMorgan. Safran (+1%) est également bien orienté alors que 27.310.744 actions Zodiac Aerospace ont été présentées lors de la réouverture de son offre publique d'achat, du 19 février au 2 mars. Compte tenu de ces apports, Safran détient désormais 286.241.204 actions représentant 97,57% du capital de Zodiac Aerospace.

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

Sondage

A quel niveau sera le CAC40 à fin Décembre 2018:

En hausse à 5250Pts
En hausse à 5145Pts
Stable sur le niveau des 5080Pts
En baisse à 4925Pts
En baisse à 4800Pts
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.