Accueil > Actualité > Société

Wall Street: sans tendance, le VIX se détend sous les 18

(CercleFinance.com) - Donald Trump espère signer jeudi après-midi le texte prévoyant une hausse des tarifs douaniers américains sur les importations d'acier et d'aluminium, a indiqué mercredi un responsable de la Maison blanche.


La signature pourrait toutefois intervenir seulement vendredi, a ajouté ce responsable.

Le New York Times, citant des personnes informées des délibérations, annonçait que la signature devrait intervenir jeudi à midi (17h00 GMT).

La hausse des tarifs douaniers américains sur l'acier et l'aluminium sera examinée au cas par cas pour chaque pays, avec la possibilité d'exemptions, en tenant compte de critères liés à la sécurité nationale, a annoncé la Maison blanche un peu plus tôt dans la journée.

C'est dans ce cadre que le Canada et le Mexique, liés aux Etats-Unis par l'Accord de libre-échange nord-américain (Aléna), pourraient échapper à la hausse des droits de douane sur ces produits, a précisé la présidence américaine

Wall Street s'en tire bien à l'issue d'une séance où les indices sont partis un peu dans tous les sens et même à plusieurs reprises en intraday, pour finir sans véritable tendance, avec un Dow Jones en repli de -0,33% tandis que le Nasdaq Composite progressait d'autant.
Le biais sera jugé légèrement baissier en considérant que le S&P500 finit en repli de -0,1% après avoir passé l'essentiel de la séance dans le rouge (avec des écarts souvent supérieurs à -0,5% entre 10H et 16H (heure locale).

A mi-séance, cela se présente plutôt mal avec un Dow Jones à -1,3% (24.550) et un S&P500 à -1%, mais le VIX n'a fait que flirter avec la barre des 20 avant de se détendre de -3,3% à 17,75, renouant avec sa moyenne historique: tout est bien qui finit bien et le baromètre du stress qui se détend écarte le risque d'un "trou d'air" en cas confirmation de la mise en place de "barrière douanière sélective".

Compte tenu des coups de théâtre qui s'enchaînent à la Maison Blanche, les chiffres du jour ont été un peu relégués au second plan: peu de réactions lors de la publication de l'enquête ADP sur les créations d'emplois dans le secteur privé américain (+235.000, soit autant qu'en janvier mais avec 3 jours en moins: c'est 10.000 de plus que ce que le marché anticipait).
La surprise est moins bonne du côté du déficit commercial américain qui s'est une nouvelle fois creusé en janvier à -56,6Mds$s.

Les économistes prévoyaient au contraire une réduction notable autour de 52,6Mds$ après un chiffre révisé à 53,9Mds$ par le Département du Commerce.

Enfin, la FED d'Atlanta revoit assez nettement à la baisse son objectif de croissance avec un rythme "instantané" de +2,8% contre +3,5% calculé début février.

Parmi les titres les plus "travaillés", on retrouvait ceux de la distribution : ce fut une journée grise très foncé pour ce secteur, avec le plongeon de Dollar Tree de -14,5%.
Dans son sillage, Kroger et Ross Stores dévissent de -6,4%, Foot Lockers de -3,3%, Mattel et Nordstrom de -2,6%, Khols de -2,5%, Costco -2,1%, Wal-Mart limite la casse à -1,5%

Le Nasdaq a été soutenu par AMD qui bondit de +4,1%, Expedia +2,8%, Facebook +2,2%... et Autodesk +14,9%.

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

Sondage

A quel niveau sera le CAC40 à fin Août 2018:

En hausse à 5580Pts
En hausse à 5450Pts
Stable sur le niveau des 5360Pts
En baisse à 5150Pts
En baisse à 4900Pts
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.