Accueil > Actualité > Société

Paris: fait pâle figure fin 2017, Londres & WStreet brillent

(CercleFinance.com) - La bourse de Paris nous a délivré en cette ultime séance de 2017 un triste copier/copier de celle de jeudi, ce qui gâche un peu la fête (pas de rallye de fin d'année) avec un repli de -1% sur les 3 dernières séances de l'exercice 2017 : stagnation autour de -0,2% de la mi-journée à 16H puis alourdissement au cours des 90 dernières minutes et perte finale de -0,5% (à 5.
312,6), le tout dans un volume microscopique de 2,1MdsE.

Il n'y aura pas eu de "bonus" du jour de l'an, pas de coup de pouce de fin d'année et les places européennes reculent de -0,6% (l'E-Stoxx50 finit au plus bas à 3.504Pts, plombé par Milan qui lâche -1,2%), pénalisées par un Euro (+0,45%) qui finit au plus haut, au contact des 1,200/$ (à 1,2005).

L'année 2017 aura cependant été un bon millésime (+9,3% annuel, +3% de dividendes), bien que le marché parisien marque une pause depuis plusieurs semaines: en ce qui concerne Francfort (-0,5%, clôs dès 13H00), il ne s'y passe plus rien depuis le 4 octobre et l'année se termine au même niveau qu'il y a 3 mois, un peu en dessous des 13.000Pts.

C'est Londres (+0,85%) qui finit 2017 au champagne avec un nouveau record absolu à 7.688Pts.

Concernant 2018, le climat d'optimisme autour des perspectives économiques reste entier. "L'environnement macroéconomique continue d'être porteur pour les marchés financiers", assurent ainsi les équipes de Mansartis, selon lesquelles "une économie solide couplée à une inflation faible et des politiques monétaires toujours accommodantes constitue le scénario idéal pour les actions".
A Wall Street, les indices US sont stables ou même en léger repli à mi-séance... peut être pas de nouveau record pour finir l'année sur le Dow qui tente de se maintenir à l'équilibre (après avoir culminé à 24.871 à l'ouverture, contre 24.876 au plus haut absolu mi-décembre), le Nasdaq s'effrite de -0,2% (pas de 73ème record à la clé avec un re-test des 7.000Pts comme on l'espérait encore 48H auparavant).

Le Nasdaq a été dopé par les +58% d'Amazon, les +55% de Netflix et Facebook, les +48% d'Apple et les +38% de Microsoft: les "GAFA" comptent pour 1/4 de la hausse du Nasdaq Composite (+30% en 2017) et 30% du Nasdaq 100.
Assez paradoxalement, les valeurs du Russel-2000, principales bénéficiaires de la "tax reform" votée le 21/12 n'ont gagné que +14% contre +20% pour les multinationales du S&P500 cette année.

Au chapitre macroéconomique, l'estimation préliminaire de l'inflation en Allemagne au titre du mois qui s'achève ressort à +0,8% en décembre (contre 0,6% anticipé) et +1,6% en rythme annuel.

Cette séance restera également marquée par le refranchissement des 60$ par le baril sur le NYMEX, le pétrole (+0,6% à 60,25$) confirmant son évolution symétrique par rapport au Dollar.

Enfin, sur le front des valeurs, Kering (-1%) affiche un bond de 83% cette année grâce à la forme étincelante de sa marque Gucci. STMicroelectronics (+70%), LVMH (+36%) et Airbus (+33%) peuvent également se targuer de bilans flatteurs.
Airbus cède 0,4% malgré une commande pour 50 avions moyen-courriers A320neo supplémentaires de la part du loueur d'avions chinois CALC (contrat de 4,5MdsE) et la signature des accords pour celle de 430 appareils du même type de la part d'Indigo Partners (pour 50MdsE au prix catalogue)

A contrario, Carrefour (+0,2%) et Technip (-1,1%) ont tous 2 perdu plus de 21% cette année, soit les 2 plus mauvaises performances du CAC40.


Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

Sondage

A quel niveau sera le CAC40 à fin Août 2018:

En hausse à 5580Pts
En hausse à 5450Pts
Stable sur le niveau des 5360Pts
En baisse à 5150Pts
En baisse à 4900Pts
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.